Redressement fiscal d'un milliard d'euros pour Google ?

  • A
  • A
Redressement fiscal d'un milliard d'euros pour Google ?
L'évasion fiscale de Google en 2011 pourrait finalement lui coûter cher.@ REUTERS
Partagez sur :

Selon Le Point, le géant américain aurait conclu un accord s’élevant à un milliard d’euros avec le fisc.

S'il était confirmé, il s'agirait d'un redressement fiscal colossal. Selon LePoint.fr, Google devrait subir un redressement d’environ un milliard d’euros suite à la découverte de ses méthodes d’évasion fiscale.

Fraude par transfert de bénéfice. Dès 2011, l’administration avait compris que Google faisait transiter ses bénéfices par l’Irlande, là où les impôts sont beaucoup plus bas. Ainsi, alors que le chiffre d’affaire estimé de l'entreprise en France en 2011 était de plus d’un milliard d’euros, elle n’en avait déclaré que 138 millions. Elle n'avait donc eu a payer qu'environ cinq millions d’euros dans l’Hexagone.

Confirmée, la décision pourrait avoir des conséquences sur toutes les multinationales actuellement en conflit avec le fisc français. Ainsi, après Google, ce sont Ebay, Amazon ou encore PayPal qui pourrait devoir passer par la caisse.

Google parle de "rumeurs". L'information du redressement fiscal n'a néanmoins pas été confirmée par le gouvernement qui se mure pour l'instant dans le secret fiscal. Interrogée sur le sujet, la ministre de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, a déclaré sur France 5 qu'il n'y avait pas "d'élément nouveau dans la procédure fiscale engagée par la France contre Google". "Ce sont des informations anciennes qui ont déjà été publiée il y a un an", a-t-elle ajouté, faisant référence aux révélations du Canard Enchaîné à ce sujet datant de la fin 2012. Google, par la voix de l'un de ses porte-parole, n'a pas souhaité commenter "des rumeurs".

sur le même sujet, sujet,

HIGH-TECH - Quand les géants du Web préfèrent l'Irlande

DECRYPTAGE - Google, le fisc et le "sandwich hollandais"