Recul inattendu de la consommation pendant l'été

  • A
  • A
Recul inattendu de la consommation pendant l'été
Partagez sur :

Après une hausse en juin, les dépenses de consommation des ménages français en produits manufacturés ont baissé cet été.

Sous le coup d'un recul des ventes de voitures, les dépenses des ménages en produits manufacturésont baissé de 1,2% en juillet et encore de 1,0% en août.

La statistique est bien plus mauvaise qu'attendu et alimente les craintes d'un essoufflement de la consommation des ménages, qui a soutenu l'économie pendant la première moitié de l'année. En juin, la consommation avait progressé de 1,5%, chiffre révisé en hausse par rapport à une estimation initiale de +1,4%.

Les achats de produits manufacturés représentent environ le quart de la consommation totale des ménages en biens et en services qui, elle, n'est connue qu'avec la statistique trimestrielle du produit intérieur brut. Selon l'Insee, les achats de voitures, déjà en baisse de 0,2% en juin, ont encore reculé de 3,9% en juillet et de 1,2% en août alors qu'ils avaient été dynamisés depuis le début de l'année par la "prime à la casse" instaurée en décembre 2008.

L'autre gros poste en baisse est le textile-cuir, avec des reculs de 3,0% en juillet et de 3,8% en août faisant suite à une hausse de 3,8% en juin, elle-même due aux soldes d'été. Les dépenses d'habillement se retrouvent ainsi à un plancher depuis août 2003.

La statistique du moral des ménages sera publiée vendredi, au lendemain des chiffres du chômage d'août.