Record historique à la pompe

  • A
  • A
Record historique à la pompe
Les prix de l'essence ont atteint un niveau record lundi.
Partagez sur :

Les prix de l’essence ont pulvérisé leurs records de 2008. En cause, la crise au Moyen-Orient.

Plus d’1,50 euro le litre de super sans plomb, 95 ou 98, 1,35 euro le litre de gazole. Conséquence directe des tensions au Moyen-Orient, particulièrement en Libye, la flambée du pétrole enflamme les prix à la pompe. Des tension qui viennent s’ajouter à une tendance de fond : les pays asiatiques consomment de plus en plus d’or noir, provoquant une hausse du prix de l’essence.

Le litre de super a ainsi dépassé son dernier record en date, celui de juin 2008 : le litre de sans plomb 95 s’était alors vendu 1,49 euro, et le sans plomb 98 1,53 euro. Quant au gazole, carburant le plus vendu en France, il reste cependant à 10 centimes de son record historique, atteint le 30 mai 2008.

"Pas de baisse dans l'immédiat"

Et cette hausse risque encore de se poursuivre dans les semaines qui viennent : "le brut continue de monter, donc on ne voit pas les prix à la pompe baisser dans l'immédiat", avoue Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolière.

Face à cette envolée des prix à la pompe, l'Organisation des transporteurs routiers européens a lancé l’alerte : elle a souligné qu'il devenait "extrêmement difficile" aux petites entreprises du transport "de voir l’avenir sereinement". L'association de consommateurs CLCV a de son côté demandé un allégement fiscal pour les Français qui sont obligés d'utiliser leur voiture pour aller travailler.

Pour le moment, le gouvernement ne semble pas prêt de prodiguer de nouvelles aides : François Fillon a estimé samedi que "la situation des finances publiques" ne permettait "pas de nouvelles dépenses".

Pour savoir où trouver l'essence la moins chère près de chez vous, cliquez ici.