Recensement : gare aux escrocs qui se font passer pour l’Insee

  • A
  • A
Recensement : gare aux escrocs qui se font passer pour l’Insee
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

L’institut national a publié une alerte sur son site : des individus indélicats profitent du recensement pour monter des arnaques.

Les agents de l’Insee sont actuellement en effervescence. Depuis le jeudi 21 janvier et le début de la campagne 2016 du recensement, des milliers de foyers sont contactés pour répondre à des questionnaires et ainsi permettre à l’Insee de mieux connaitre l’état de la société française. Sauf que ce grand rendez-vous est aussi une occasion pour des individus indélicats de monter des arnaques.  L’Insee s’en alarme et rappelle quelques conseils de base.

L’Insee s’inquiète d’une résurgence d’arnaques. Outil indispensable pour suivre l’évolution des conditions de vie et des mœurs en France, le recensement concerne chaque année près de 9 millions de personnes. Objectif : connaître la composition du foyer, l’état du logement, la technologique utilisée pour se chauffer, le niveau de diplôme de ses membres, le type d’emploi qu’ils occupent, etc.

Sauf que ce rendez-vous est devenu pour certains escrocs le moment idéal pour identifier leurs futures victimes : en faisant passer pour des enquêteurs de l’Insee, ils peuvent tenter de savoir quel est l’équipement de la maison, le nombre de voitures, le niveau de vie des occupants, voire leur patrimoine, etc. 

Et visiblement cette technique fonctionne puisque l’Insee a tiré la sonnette d’alarme mi-janvier en publiant sur son site Internet un message d’alerte. "Des escrocs se rendent au domicile ou appellent particuliers et entreprises pour récolter des informations confidentielles dans une intention malveillante : courriel, informations comptables, logement, présence d'animaux domestiques, etc. Ils utilisent comme prétexte des enquêtes sur les animaux de compagnie (chiens et chats), le recensement, les complémentaires santé…", prévient l’Insee.

Les conseils de base lors du recensement. L’institut en profite donc pour rappeler ses procédures afin d’éviter les arnaques. Peu importe que le recensement soit effectué en face-à-face, par téléphone ou via Internet, l’Insee "envoie toujours un courrier vous annonçant que vous serez enquêté".

En cas de doute, une précaution supplémentaire s’impose. Si l’Insee envoie un agent au domicile des personnes interrogées, ce dernier doit "pouvoir vous présenter une carte officielle" (voir ci-dessous). Si l’entretien doit être réalisé par téléphone, il est possible de vérifier l’identité de l’enquêteur en contactant l’Insee par Internet. Enfin, si l’enquête est menée via Internet, l’Insee doit envoyer aux personnes concernées une lettre-avis avec un identifiant et un mot de passe.

02.02.Carte enqueteur Insee.INSEE.600.400