Quelles sont les villes les plus endettées de France ?

  • A
  • A
Quelles sont les villes les plus endettées de France ?
Le ministère de l'économie et des finances a compilé les données des dettes des communes de France pour 2012.@ REUTERS
Partagez sur :

En 2012, l’endettement des communes de France a accéléré son augmentation. Il est désormais de 60,7 milliards.

L’INFO. Chaque année, le ministère des Finances diffuse les chiffres de la dette des communes de France. En 2012, l’augmentation l'endettement s’est accélérée. La croissance de la dette totale des communes est de 2,3% contre 0,9% en 2011.

Levallois-Perret championne. La ville des Haut-de-Seine garde son trône de ville la plus endettée de France. En 2012, la dette de la commune dirigée par Patrick Balkany s’élevait à 11.447 euros par habitant. Concrètement, le remboursement de la totalité de cette dette coûterait 1.214 euros par an à chaque habitant sur près de dix ans si la ville arrêtait de s'endetter dès maintenant. Bien loin devant sa dauphine, Cannes, dont le remboursement de la dette ne coûterait que 332 euros par habitant chaque année.

Dix milliards en douze ans. La dette cumulée des près de 36.700 communes françaises a progressé de dix milliards d’euros depuis l’an 2000. Elle s’établit désormais à 60,7 milliards d’euros. L’augmentation sur douze ans est donc de 20,5%.

Une forte dette ne veut néanmoins pas dire que la ville est mal gérée. L’endettement n’est pas forcément signe de mauvaise gestion explique le Journal Du Net, à l’origine de la publication de ces chiffres. Cela dépend de son utilisation, pour l’investissement ou pour des frais de fonctionnement, mais aussi de sa capacité à rembourser.

Quelques chiffres vertigineux. Sur la période 2000-2012, certaines villes ont tout de même poussé un peu loin le concept de dette raisonnable. La ville de Cergy, dans le Val d’Oise, a par exemple vu sa dette exploser de 42.300% sur cette période. Même constat pour Istres, dans les Bouches-du-Rhône, et Baie-Mahault, en Guadeloupe, dont les dettes ont augmenté respectivement de 18.000% et 8.067%.

Entre 2011 et 2012, c’est Villemonble en Seine-Saint-Denis qui a décidé se faire plaisir. Sa dette a augmenté de 300% en un an. Heureusement, cela ne correspond qu’à une somme de 8 euros par habitant dans cette commune.