Quel est le profil type du retraité français ?

  • A
  • A
Quel est le profil type du retraité français ?
@ JOEL SAGET/AFP
Partagez sur :

PORTRAIT-ROBOT - En 2014, les retraités français ont été plus nombreux et leurs pensions sont toujours inégalitaires entre femmes et hommes. 

Des retraités de plus en plus nombreux et des pensions disparates. Voilà l'enseignement du bilan fourni mardi par l'Assurance-retraite. L'année 2014 a en effet compté plus de retraités qu'en 2013 avec 797.350 pensions nouvelles, pour un total de 13,7 millions de personnes. Les disparités entre leurs pensions sont toujours importantes, notamment entre celles des hommes et celles des femmes. Ces dernières, au 31 décembre 2014, sont plus nombreuses avec 7,56 millions de personnes dans leurs rangs contre 6,11 millions du côté des hommes.

Quatre euros de plus en moyenne en 2014. Selon la Caisse nationale d'assurance vieillesse, qui gère la retraite de base des salariés de l'industrie, du commerce et des services, le profil type du retraité est une personne de 73,6 ans, contre 73,4 ans en 2013. 

En 2014, il a gagné en moyenne quatre euros de plus qu'en 2013, soit 1.032 euros par mois pour une carrière complète au régime général. De plus, une petite moitié des retraités (43%) a cotisé à plusieurs régimes de retraite durant leur carrière professionnelle.

Pour cette catégorie, il faut donc ajouter les pensions versées par les régimes de retraite complémentaire. Ces dernières peuvent augmenter la pension de base d'un tiers, voire la doubler pour les cadres.

Des pensions peu valorisées. Du fait de la dernière réforme des retraites et de la très faible inflation prévue, les pensions de base n'ont pas été revalorisées en 2014. Seules les pensions faibles ont bénéficié d'une prime exceptionnelle de 40 euros, qui vient d'être versée. Les "heureux" élus sont les retraités ayant touché moins de 1.200 euros par mois, retraite de base et part complémentaire comprise. 

Les femmes ? Des retraites plus longues… La moyenne d'âge des femmes à la retraite, par leur espérance de vie plus longue, est plus élevée, avec 74,4 ans contre 72,6 ans pour les hommes. 
Dans l'échelle des âges, plus de 200.000 femmes retraitées ont 80 ans, contre 150.000 retraités. Et au-delà des 90 ans, elles sont près de 100.000 alors que seulement 50.000 hommes sont dans ce cas.

...avec des pensions plus modestes. Sans surprise, les inégalités salariales entre les hommes et les femmes, observées tout le long de la vie professionnelle, se répercutent sur le montant des retraites. Dans l'ensemble, les hommes touchent ainsi 1.123 euros par mois alors que les femmes retraitées perçoivent, pour leur part, 921 euros en moyenne. 

1 retraité sur 10 vit à l'étranger. Concernant les lieux de résidence, l'Assurance-retraite relève que 9,1% des retraités, soit 1,25 million de personnes, vivent à l'étranger ou dans un TOM (Nouvelle-Calédonie, Madagascar par exemple). 
Ceux qui ont décidé de faire leurs vieux os dans l'Hexagone privilégient de leur côté l'Île-de-France, la région Rhône-Alpes, le sud-est mais aussi tout le littoral atlantique. 

Quid du nouveau retraité ? Les 797.350 personnes nouvellement à la retraite en 2014 ont quitté la vie professionnelle à 62,3 ans en moyenne. En sachant que les femmes partent un poil plus tard que les hommes : 62,6 ans contre 61,9. 

Plus de 13% de ces nouveaux retraités bénéficient d'une surcote (majoration attribuée à ceux ayant travaillé après l'âge légal et au-delà du nombre de trimestres nécessaires), 8,3% ont des pensions à taux réduit.
>> LIRE AUSSI - Pouvoir d'achat : au fait, combien gagnent les retraités ?

>> LIRE AUSSI - RSI : les indépendants veulent la peau de leur régime social

>> LIRE AUSSI - Retraites complémentaires : les propositions choc du Medef