Quel est le poids économique de la Fashion week ?

  • A
  • A
Quel est le poids économique de la Fashion week ?
@ JP YIM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La mode emploie, indirectement, plus d’un million de personnes.

Malgré la crainte des attentats, la Fashion Week qui s'est terminée cette semaine à Paris a attiré beaucoup de monde. La mode est un enjeu économique majeur avec ses 150 milliards d'euros de chiffre d'affaire par an, d'après une enquête de l'institut français de la mode.

La mode ne se résume pas qu'aux vêtements. 150 milliards d'euros ce qui veut dire que la mode pèse plus dans l'économie française que l'aéronautique ou que l'automobile. C’est un chiffre gigantesque qui met bout à bout la totalité des activités économiques du secteur. Car la mode ne se résume pas qu'aux vêtements, comme l'explique Dominique Jacomet le président de l'Institut Français de la Mode : "aujourd’hui, le consommateur qui rentre dans un magasin de mode,  il s’attend à trouver des vêtements, des accessoires, du parfum, des pièces d’horlogerie ou de bijouterie."

Une obligation : investir dans le digital. Et tous ces métiers, ce sont 580.000 emplois directs et plus d'un million d'emplois indirects comme les fournisseurs de tissus, les fabricants de bijoux, les emballages… Donc la mode n'est pas si futile que ça et les 50 premières marques françaises comme Dior, Chanel ou Cartier  ont un taux d'exportation de 80%. D’après les spécialistes, on pourra rester dans la course si ces grandes maisons investissent davantage dans le digital et rendent le produit de luxe accessible.