Quatre salariés de Servisair Cargo condamnés

  • A
  • A
Quatre salariés de Servisair Cargo condamnés
Partagez sur :

Ces quatre salariés grévistes étaient poursuivis pour avoir séquestré deux responsables de leur entreprise.

Dans ce dossier de séquestration de dirigeants d’entreprise, la justice a choisi d’intervenir très rapidement. Quatre des salariés grévistes de Servisair Cargo, une entreprise de transbordement de fret en redressement judiciaire, ont été assignés en référé vendredi et condamnés dans la foulée. Reconnus coupables de "séquestration", "blocus", "trouble illicite" et "violence morale permanente", ils ont écopé d'une "interdiction d'occupation du site" et d'une "interdiction de gêner la liberté de circulation au sein du site".

Ces condamnations avaient été demandées par la direction de l'entreprise dont le PDG et le directeur général ont été retenus dans les locaux situés à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle pendant presque 24 heures. Les avocats des salariés s'étaient, pour leur part, étonnés que ces quatre hommes soient poursuivis alors qu'il "n'était même pas mentionné dans le procès-verbal de l'huissier s'ils ont vraiment pris part au mouvement de grève". L'un d'eux, Manuel Da Silva, un délégué syndical FO, avait réfuté le terme de séquestration, parlant de "discussions tendues et qui se prolongent".

"Ce n'est pas des situation agréable. Je comprends le désarroi mais tomber dans les extrêmes, ce n'est pas une solution", avait raconté pour sa part Abderaman el Aoufir, le PDG de Servisair, sur Europe 1 peu après sa sortie de l'entreprise.

En parallèle à cette procédure judiciaire, des négociations entre la direction et les salariés ont eu lieu pendant quelques heures vendredi après-midi. Elles doivent reprendre lundi. "Nous n'avons pas trouvé de terrain d'entente", a déclaré Philippe Gatreau délégué CGT. Les grévistes exigent "une solution, un reclassement ou des indemnités conséquentes". "Il faut être raisonnable quand on fixe un objectif", a commenté pour sa part l'administrateur judiciaire de l'entreprise.

Le dossier de la société Servisair Cargo doit être examiné mardi prochain par le tribunal administratif de Bobigny. En l'absence de repreneur, une mise en liquidation devrait être décidée.