Quand Renault relocalise

  • A
  • A
Quand Renault relocalise
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le constructeur automobile va faire construire son nouveau Trafic dans son usine de Sandouville.

L’information est pour le moins inhabituelle. Renault, fréquemment critiqué ces dernières années pour sa tendance à délocaliser sa production dans des pays à moindre coût au niveau de la main d’œuvre, fait le chemin inverse. "La nouvelle version du Trafic sera produite à Sandouville", a déclaré Christian Estrosi, confirmant un article du quotidien Le Figaro. "C'est un engagement que j'ai obtenu de Renault et de sa direction générale. Je peux vous dire que l'assemblage du nouveau modèle commencera dès 2012", a ajouté le ministre de l'Industrie. Le véhicule utilitaire de la marque au losange est monté en Espagne et au Royaume-Uni.

En outre, toujours selon le quotidien, Renault tenterait de convaincre ses partenaires Opel et Nissan d’eux aussi solliciter à l’avenir le site normand pour la construction de leurs utilitaires Vivaro et Primastar. Le Figaro calcule que si les trois constructeurs sollicitaient Sandouville, la production de véhicules pourrait osciller entre 80.000 et 160.000 exemplaires par an. En 2009, 63.300 voitures sont sorties de l’usine, qui emploie actuellement 2.500 personnes. "L'objectif est de stabiliser l'emploi" dans l'usine, a encore précisé Christian Estrosi.

Cette nouvelle devrait être de nature à satisfaire d’une part les syndicats, d’autre part les pouvoirs publics. Ceux-ci avaient fait part de leur colère face à l’intention de Renault de délocaliser l’ensemble de la production de sa future Clio 4. Le constructeur avait finalement fait un geste en annonçant que le volume correspondant aux ventes en France serait bien produit dans l’Hexagone. L’Etat avait approuvé, mais gardait depuis un œil attentif sur le constructeur, dont il est actionnaire à 15%.