Quand BforBank "parle d'argent de manière frontale"

  • A
  • A
Quand BforBank "parle d'argent de manière frontale"
@ Capture d'écran YouTube
Partagez sur :

VIDÉO - Logement ou virilité, "c'est l'argent qui décide", affirme la banque dans une pub polémique.

L'INFO. Est-elle "scandaleuse", "révélatrice" ou "cynique" ? La nouvelle pub de la banque en ligne BforBank vient d'être dévoilée sur les réseaux sociaux. Et elle a immédiatement suscité un vif débat. On vous explique tout.

Que dit la pub ? "L'argent, c'est lui qui décide", commence le film promotionnel. Et d'enchaîner : de "ce que vous mangez", de "là où vous vivez", des "blagues auxquelles vous riez" ou même de "votre virilité". En clair, l'argent décide d'à peu près tout, nous dit la banque. "Et pour votre argent, qui décide?", demande-t-elle à la fin, incitant ainsi le client potentiel à prendre son porte monnaie en main en ouvrant un compte chez BforBank. Le slogan de l'établissement, "mon banquier, c'est moi", arrive alors à point nommé, en guise de conclusion.

>> Pour voir la pub c'est ici :

Les détracteurs. Les critiques ne se sont pas fait attendre. Quelques minutes après la publication de la vidéo, les réseaux sociaux se sont déchainés. "Bonjour tristesse", a réagi le twitto @PonsBaptiste. "Elles sont belles les valeurs de la nouvelle campagne", a ironisé @Briko. Le site spécialisé en High Tech, Numérama.com, a lui vivement dénoncé un monde "où l'on croit à ce point à la suprématie de l'argent et où l'on trouve à ce point normales les inégalités sociales qu'une société commerciale n'a plus aucune honte de diffuser une publicité (censée être positive, donc) telle que celle-ci, où l'on explique que 'l'argent décide de tout'".



Les défenseurs. Mais la banque a également trouvé ses partisans. Certains internautes ont ainsi apprécié le "cynisme assumé" de la pub, comme @msosasoria. D'autres y voient un film qui "fait vraiment réflechir", comme @dje2002. "La pub BforBank est superbe. Elle vise tellement juste. L'argent décide et nous sommes son esclave. Bravo", a également salué @sroukine.



Que répond la banque ? Contactée par Europe1.fr, la banque assume vouloir "parler d'argent de manière frontale". "Il fait surtout retenir la chute : 'mon banquier, c'est moi'. C'est à vous de prendre votre argent en main et empêcher que votre argent décide de votre vie", explique Pascale Furbeyre, directrice marketing. "Après, on aime bien qu'il y ait un peu d'humour. Mais on a surtout voulu porter un discours et pas seulement un slogan au sens strict", détaille-t-elle. "Cette publicité montre une vérité d’aujourd’hui. Il faut prendre en main son argent pour décider de vos projets", avait déjà commenté la banque, la veille, sur twitter. Et de poursuivre, dans un second tweet : "que vous vouliez partir en vacances ou acheter une voiture, l’argent guide vos projets, c’est pourquoi il est nécessaire de le prendre en main."