Pub : le périph’ se met au vert

  • A
  • A
Pub : le périph’ se met au vert
Partagez sur :

Une enseigne végétale vient d’être installée. Elle est composée de quelque 200 plantes vivaces.

De la sauge, de la valériane, des campanules ou encore de l’érigeron en bordure du périphérique parisien. Ce sont les plantes vivaces qui viennent d’être installées, près de la porte de Clichy, sur une enseigne publicitaire végétale unique par sa taille. Oubliez les lettres en néons qui clignotent pour attirer l’œil des automobilistes-consommateurs, ici tout est vert.

Quelque 200 plantes ont été réparties, à l’horizontal, sur une structure en bois géante perchée à plus de 20 mètres du sol. Exposées au sud-ouest, elles ont été choisies pour leur "résistance à un environnement très urbain et au climat" parisien, explique pour Europe1.fr Arn Mehdorn, le directeur général de Green Wall, qui a conçu le projet.

La nuit, ce sont des diodes électroluminescentes LED, moins gourmandes en énergie que d’autres ampoules, qui prennent le relais et font clignoter les lettres PEFC, du nom du label européen pour l’exploitation durable des forêts qui est à l’origine de cette publicité.

Cette enseigne verte doit rester en place pendant deux ans. Un système de récupération des eaux de pluie a été mis en place pour l'arrosage des plantes qui baignent dans un "substrat fait de sphaigne, une mousse aquatique naturelle", précise Arn Mehdorn. Mais elles ne seront pas totalement autonomes pour autant : une surveillance régulière et un entretien deux fois par an pour nettoyer mauvaises herbes et feuilles mortes sont d’ores et déjà prévus.