PSA veut se rapprocher du chinois Dongfeng

  • A
  • A
PSA veut se rapprocher du chinois Dongfeng
@ Reuters
Partagez sur :

PSA Peugeot Citroën a mandaté "deux banques internationales" pour étudier un rapprochement capitalistique avec son partenaire industriel en Chine.

PSA Peugeot Citroën a mandaté "deux banques internationales" pour étudier un rapprochement capitalistique avec son partenaire industriel en Chine, Dongfeng, selon le site internet du quotidien économique Les Echos. Interrogé par l'AFP, le numéro un français de l'automobile s'est refusé à confirmer mardi soir un tel scénario, déjà évoqué en juillet dans la presse chinoise.

"Le groupe ne fait pas de commentaire sur des rumeurs", a déclaré un porte-parole de PSA Peugeot Citroën. Il a seulement rappelé que les deux groupes possédaient une coentreprise, DPCA , exploitant trois usines à Wuhan (centre-est) Dans ce cadre, a-t-il ajouté, "nous réfléchissons en permanence aux opportunités pour approfondir notre partenariat avec Dongfeng".

Selon Les Echos, "les travaux préparatoires" à une alliance "ont déjà débuté", l'objectif étant de "définir des scénarios de partenariat à l'international entre les deux industriels, tout en préservant l'alliance actuelle de PSA avec General Motors en Europe".  GM contrôle déjà 7% du capital de PSA.