PS3 : Sony rétablit ses services

  • A
  • A
PS3 : Sony rétablit ses services
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Playstation Network est enfin opérationnel mais ce piratage sans précédent va laisser des traces.

Un piratage d’une ampleur inédite, des systèmes de sécurité défaillants, 100 millions de victimes potentielles, un service en ligne interrompu pendant presque un mois… Sony a vécu le pire et commence enfin à entrevoir une sortie de crise.

Le fleuron japonais de l'électronique grand public a en effet rétabli lundi son service en ligne Playstation Networks en France. Lancé en 2006, ce réseau permet aux utilisateurs de la console de jeu de s'affronter d'un endroit à l'autre de la planète, mais aussi d'acheter des jeux, des films ou de la musique en ligne.

Une stratégie à base de méthode Coué et de silence radio

Victime le 26 avril d’une attaque informatique d’ampleur qui a mis en danger les données personnelles de ses clients, dont leurs coordonnées bancaires, Sony n’a pas choisi une stratégie gagnante.

Non seulement il a mis du temps à reconnaître le piratage, mais il a aussi reporté plusieurs fois le rétablissement de ses services en ligne. Des reports qui ont provoqués des avalanches de réactions indignées sur les forums de gamers et autre "Nolife" impatients de rejouer. Il faut donc que le groupe Sony "rétablisse la confiance", estime Nobuo Kurahashi, analyste de Mizuho Investors Securities interrogé par l'AFP.

Playstation se lance dans une opération séduction

Pour rétablir la confiance, le géant japonais a décidé de multiplier les gestes commerciaux. Il a proposé à ses abonnés américains de leur offrir une souscription gratuite d'un an à une assurance de protection de l'identité. Des mesures similaires pour les autres pays vont être proposées.

Autre mesure de compensation, les utilisateurs du Playstation Networks vont pouvoir bénéficier de l'offre "Welcome Back". A savoir télécharger deux jeux offerts (des classiques qui ne sont pas les plus récents) et utiliser gratuitement le service premium pendant 30 jours. Mais un problème demeure : faute d’explications précises, la sécurité du réseau pose toujours question.

Les services en ligne au cœur de la stratégie commerciale

Ce piratage est d’autant plus préjudiciable à Sony que le groupe mise depuis plusieurs années sur les liens entre ses appareils grand public (consoles de jeu, baladeurs, téléphones, téléviseurs, caméscopes, ordinateurs, appareils photo,) et ses contenus (jeux, musiques, films, logiciels).

"La stratégie de réseau est essentielle pour que Sony puisse vendre des contenus en plus du matériel", a expliqué à l'AFP Jay Defibaugh, de MF Global à Tokyo. Le groupe a donc non seulement perdu un milliard de dollars, de nombreux clients mais aussi et surtout une partie de sa réputation. La reconquête du public s’annonce difficile.