Prism pourrait coûter 31 milliards aux entreprises américaines

  • A
  • A
Prism pourrait coûter 31 milliards aux entreprises américaines
@ REUTERS
Partagez sur :

L'affaire d'espionnage qui secoue les géants américain du web pourrait leur coûter cher, estime un institut.

Les échos de l'affaire Prism pourraient se faire ressentir encore longtemps. Google, Facebook, Microsoft, Apple, comme d'autres, sont accusés d'avoir été utilisés par la NSA pour espionner les internautes. Des soupçons qui pourraient, selon Les Echos, coûter cher aux géants américains du web. Selon une étude de l’Information Technology and Innovation Foundation (Itif), les consommateurs pourraient délaisser les grandes entreprises américaines au profit de leurs concurrents, européens ou asiatiques.

>> A LIRE AUSSI : Snowden détient d'autres documents embarassants

Selon l'Itif, la part de marché de ces géants du web en-dehors des Etats-Unis pourrait ainsi passer de 85 % aujourd'hui à 65%, voire 55 %. Les effets de l'affaire Prism se font d'ailleurs déjà ressentir, estime l'institut : dans les jours suivant les révélations, 10 % des professionnels du secteur affirmaient avoir annulé un projet de collaboration avec une entreprise américaine.