Prime d’activité : plus qu’une semaine pour bénéficier du bonus

  • A
  • A
Prime d’activité : plus qu’une semaine pour bénéficier du bonus
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

COUP DE POUCE - Afin de populariser ce nouveau dispositif, ceux qui auront déposé leur demande avant fin mars bénéficieront d’une rétroactivité de deux mois.

Les travailleurs qui gagnent moins de 1.500 euros nets par mois peuvent depuis le 1er janvier bénéficier de la Prime d’activité et recevoir environ 130 euros mensuels pour une personne seule. Mais parce que ce dispositif est nouveau et encore méconnu, le gouvernement a prévu un coup de pouce : ceux qui déposeront leur dossier avant le 31 mars recevront également cette prime pour les mois de janvier et février. Mais il faut se dépêcher.

Qu’est-ce que la Prime d’activité ? C’est une prestation sociale destinée à améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs précaires : en clair, un complément de revenus versé chaque mois. Seules les personnes qui travaillent y ont droit, cette prime d’activité ayant pour but de rendre le travail plus "rentable" que les minimas sociaux et leurs avantages indirects. La Prime d’activité reprend donc le principe de la Prime pour l’emploi et du RSA activité, pour les fusionner dans un dispositif unique et plus simple. Car ces deux dispositifs, jugés trop complexes, n’étaient pas assez utilisés par les personnes qui y avaient droit. En effet, le gouvernement estime que sept personnes sur dix qui pouvaient y prétendre ne les réclamaient pas, freinées notamment par la paperasse administrative et la peur de la stigmatisation.

Pourquoi s’inscrire avant le 31 mars ? Car le gouvernement a prévu un coup de pouce pour populariser ce nouveau dispositif. Le montant de la prime d’activité dépendant des revenus du mois précédent, elle doit être versée avec un mois de décalage : ceux qui font les démarches nécessaires en mars sont donc censés toucher cette prime en avril. Mais pour son lancement, la prime d’activité est temporairement rétroactive : une inscription avant le 31 mars permet exceptionnellement de recevoir la prime pour les mois de janvier et février en plus de celle du mois de mars. Un bonus qu’il serait dommage de rater.

Qui y a droit ? Toute personne gagnant entre 0,8 et 1,2 Smic, c’est-à-dire moins de 1.500 euros net environ. Sur le papier, plus de 5,6 millions de travailleurs sont éligibles, c’est-à-dire bien plus que pour l’ancien RSA activité et la PPE. Car la Prime d’activité s’adresse à un public plus large : les jeunes de moins de 25 ans peuvent désormais en bénéficier. Ce devrait bientôt être le cas pour certains apprentis et les étudiants "qui exercent une activité salariée importante", le gouvernement ayant prévu de publier un décret en ce sens. Autre détail important : les travailleurs indépendants peuvent également en bénéficier, qu’ils soient libéraux, commerçants ou artisans.

Quelle est son montant ? Ce dernier varie en fonction du salaire du bénéficiaire mais aussi de sa situation familiale : s’il est célibataire ou en couple, s’il élève des enfants, etc. Le gouvernement a néanmoins donné quelques indications : pour un célibataire sans enfant payé au Smic, cette prime s’élève à 132 euros par mois. Le même profil mais travaillant à mi-temps devrait toucher 246 euros. Une mère isolée avec un enfant et travaillant en tiers temps devrait toucher environ 220 euros.

Comment la toucher ? Il faut se tourner vers la Caisse d’allocations familiales (Caf) ou, pour gagner du temps, se rendre sur son site internet. Il est alors possible de réaliser une première simulation pour estimer le montant de la Prime d’activité, puis de remplir son dossier. Si ce dernier est validé, les premiers versements débutent le mois suivant. Mais pour continuer à la percevoir, il faudra réaliser une démarche tous les trois mois : mettre à jour ses revenus, à partir desquels le montant de la prime est calculé. Les règles de calculs sont différentes pour les travailleurs du secteur agricole, dont l’interlocuteur n’est pas la Caf mais la Mutualité sociale agricole (MSA).

La Caf a également réalisé un mode d'emploi en vidéo :