Présidentielle : pour 70% des patrons, "ça ne sera pas mieux demain"

  • A
  • A
Présidentielle : pour 70% des patrons, "ça ne sera pas mieux demain"
Les patrons ne sont pas très optimistes sur l'avenir post-élection présidentielle.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Dans un baromètre OpinionWay pour Europe 1, les patrons français estiment en majorité qu'aucun candidat ne propose une politique économique meilleure que celle des autres.

La désillusion des chefs d'entreprise dans cette campagne présidentielle : c'est ce qui ressort du baromètre exclusif réalisé par OpinionWay pour les chambres de commerce, Europe 1 et La Tribune, révélé lundi. A un mois de l'élection, les patrons ont le moral dans les chaussettes. Du jamais vu depuis quasiment deux ans et la création de ce baromètre.

Dirigeants d'entreprise sans illusions. Les dirigeants d'entreprise sont inquiets. A la question : "Pensez-vous que ce sera mieux demain ?", ils sont 30% seulement à répondre "oui", c'est six points de moins que le mois dernier. Et ce sont clairement les doutes autour de la campagne qui inquiètent. Il y a une vraie désillusion des dirigeants d'entreprise vis-à-vis des politiques et notre sondage le montre bien. Ils sont une majorité (43%) à dire qu'aucun candidat ne propose une politique économique meilleure que celle de ses concurrents. De même, 41% des patrons estiment qu'aucun des candidats n'est à leur écoute.

Les patrons préfèrent Fillon. Pour 26% des sondés, c'est François Fillon, malgré tout, qui a le meilleur projet économique devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Seulement 8% des sondés pensent que la dirigeante frontiste est la plus capable de réformer l'économie. Mais même du coté de François Fillon, certaines propositions sont jugées comme irréalistes. Par exemple, 77% des dirigeants d'entreprise pensent qu'il est impossible de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires en cinq ans comme le promet François Fillon.

Les patrons inquiets pour l'élection présidentielle

Macron jugé peu convaincant. En revanche, ils sont près de huit sur dix à juger réaliste la volonté d'Emmanuel Macron de permettre aux entrepreneurs d'avoir le droit au chômage après cinq ans d'activité. Mais l'intégralité du programme économique du candidat d'En Marche! est très loin de convaincre : 15% des patrons trouvent qu'il a le meilleur projet et 19% qu'il est le plus capable de réformer l'économie en France.