Premier semestre noir pour Renault

  • A
  • A
Premier semestre noir pour Renault
Partagez sur :

Le groupe automobile voit ses ventes baisser de plus de 16% dans le monde, mais sa part de marché reste stable.

Les ventes mondiales Renault ont baissé de 16,5% au premier semestre 2009. Le groupe français a écoulé 1,107 million d'unités, dans des marchés frappés de plein fouet par la crise, a annoncé vendredi le constructeur automobile, dont le concurrent PSA Peugeot Citroën a fait état, la semaine dernière, d'une baisse de 14%.

La chute des ventes de Renault est conforme à la tendance générale du marché mondial des véhicules particuliers et utilitaires, également en baisse de 16,5%. La part de marché du groupe Renault sur le plan mondial est restée stable à 3,7%, précise le constructeur.

Sur le marché européen, le groupe Renault a vu ses ventes de véhicules particuliers reculer de 10,7%. Ce chiffre est également conforme à la tendance générale sur le continent, en baisse de 10,6%. Ainsi, sa part de marché est restée stable à 8,4%.

La bonne performance de Dacia, la filiale roumaine de Renault, a permis d'atténuer la chute du groupe. Les ventes mondiales de Dacia, qui fabrique la Logan, ont en effet bondi de 20,3% à 153.826 unités au premier semestre, alors que celles de la marque Renault ont chuté de 21,5%, à 898.666 unités. Les primes à la casse mises en place dès décembre en France, suivies par l'Allemagne et d'autres pays européens ont également "soutenu" les marchés en Europe.