Pouvoir d'achat : Hollande a mille fois raison !

  • A
  • A
Pouvoir d'achat : Hollande a mille fois raison !
Partagez sur :

EDITO - Le président n'a pas parlé une seule fois de pouvoir d'achat... Et il a bien fait !

Ironie ? Même pas. Dans sa chronique éco vendredi matin sur Europe 1, Axel de Tarlé s'est attardé sur la meilleure annonce de François Hollande, jeudi lors de son grand oral devant la presse : le pouvoir d'achat. Pas une seule fois le président a utilisé le terme "pouvoir d'achat" jeudi. Et lorsqu'un journaliste lui a posé une question sur le sujet, il a botté en touche. Alors qu'on a connu en 2012 la plus forte baisse du pouvoir d'achat depuis 1984, que le moral des Français est en berne et que sa popularité stagne au plus bas, François Hollande n'a pas succombé à l'annonce pour l'annonce.

Et bien selon notre chroniqueur, il a mille fois raison ! "Ça fait trente ans qu'on essaie de faire de la relance à la consommation, et ça ne marche pas. Au contraire, c'est ça qui plombe l'économie", estime Axel de Tarlé. "L'économie recule. Le pays produit moins de richesses, donc moins d'argent rentre, ce qui signifie qu'on ne peut pas en distribuer plus", développe-t-il avant d'exposer l'erreur trop souvent faite.

"Aucun impact sur l'économie"

"Il y a deux manières de relancer la consommation : La première, c'est d'augmenter les salaires et le Smic. Mais si l'entreprise n'a pas plus de commandes, ensuite, elle mettra la clef sous la porte.  La seconde consiste en la distribution de l'argent public pour acheter un écran plat, une voiture, ou une tablette numérique. Mais comme tous ces produits sont fabriqués à l'étranger, ça n'a aucun impact sur l'économie du pays, à part augmenter la dette".

Et Axel de Tarlé conclut : "La grande annonce de François Hollande, c'est ça : face à la baisse du pouvoir d'achat, on ne fait rien. Au contraire, c'est via la compétitivité des entreprises, le désendettement du pays que viendra le retour à la croissance".

Ecoutez le Zoom éco d'Axel de Tarlé :