Pour une transparence du prix de l’eau

  • A
  • A
Pour une transparence du prix de l’eau
@ MAXPPP
Partagez sur :

60 millions de consommateurs lance une enquête pour établir une cartographie du prix de l’eau.

Le prix de l’eau est plus que trouble. A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, mardi, l’association 60 millions de consommateur et la Fondation France Libertés appellent les Français à participer à une enquête inédite sur le coût réel de leur consommation d’eau.

Combien coûte l’eau dans chaque commune ? Quels services se cachent derrière ce prix ? Qui gère l’eau ? C’est à ce type de questions que l’étude doit répondre. Car "trouver des informations sur le prix du service de l’eau et comprendre sa facture relève du parcours du combattant", déplorent aujourd’hui les organisateurs. Et ce, alors que la loi prévoit pourtant que "chaque citoyen puisse accéder aux informations sur l’eau qui coule de son robinet".

Les prix passent varient en fonction des départements

L’objectif est d’établir "une cartographie complète du prix du service de l'eau", avant l'arrivée à échéance d'ici à 2015 des contrats des trois quarts des communes. Car, pour Marie-Jeanne Husset, directrice de la rédaction de 60 millions de consommateurs, les prix fluctuent énormément d'une région à l'autre.

"On voit que le prix varie de 1 à 7" :

Entre 1994 et 2009, le tarif moyen du mètre cube a augmenté de 50% à 3 euros, indiquent les initiateurs de l'enquête, citant des chiffres de l'Insee. La hausse du prix reflète "surtout le coût de plus en plus élevé des traitements", relève Marie-Jeanne Husset.

Pour participer à cette enquête, il suffit d’indiquer le montant de son abonnement hors taxes, de l'assainissement et de la consommation, le total de sa facture, ainsi que la consommation d'eau en mètres cube, le nom du gestionnaire et les dates de facturation.

Un site pour participer

A cette occasion, un site a été mis en ligne. C’est à cette adresse que les Français pourront compléter les informations dont dispose l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), actuellement communiqués seulement par 1.800 collectivités sur 36.000. Et grâce à ce site, les citoyens et les élus pourront comparer ce qu'ils payent avec la moyenne française et celle de leur département.

Les résultats de l’enquête seront rendus publics en 2012, lors de la prochaine journée de l’eau.