Portable : les clients raccrochent

  • A
  • A
Portable : les clients raccrochent
@ REUTERS
Partagez sur :

Le nombre de clients de portables est en baisse, la faute au moindre succès des cartes prépayées.

Le nombre de clients à la téléphonie mobile en France a légèrement reculé au premier trimestre 2010 selon les chiffres publiés jeudi par l'Arcep. Ce retournement du marché ne s'était pas produit depuis 2002.

Sur les trois premiers mois de 2010, 5.100 personnes ont mis fin à leur(s) contrat(s), ce qui amène à 61,48 millions le nombre de clients fin mars. Par comparaison, sur le même trimestre en 2009, les opérateurs de téléphonie mobile avaient attiré 230.800 nouveaux clients.

Aujourd’hui, 95,2% des Français possèdent tout de même un téléphone portable et la croissance du secteur sur un an reste positive, à hauteur de 5,6%.

La fin des cartes prépayées

Premières victimes de ce désamour : les cartes prépayées, dont le nombre d'adeptes a reculé de 617.300 sur le trimestre. La hausse de ceux qui choisissent une formule d'abonnement, de 612.200 sur la même période, n'a pas suffi à compenser ce déclin.

De quoi renforcer la suprématie des forfaits, qui captent désormais 70,4% des clients en France, une bonne affaire pour les opérateurs car un client forfait est environ trois fois plus dépensier qu'un client en prépayé.

Le succès des opérateurs alternatifs

Les opérateurs virtuels (MVNO) comme Virgin Mobile, NRJ Mobile ou encore Coriolis, qui n'ont pas de réseau mais louent ceux d'Orange (France Télécom), SFR et Bouygues Telecom, semblent avoir bien profité du phénomène: Ils ont gagné 114.700 clients en trois mois, quand les opérateurs traditionnels ont perdu 125.400 abonnés. Ces opérateurs alternatifs affichent désormais une part de marché de 6,15%.

L’usage du SMS progresse par ailleurs : les Français envoient désormais 124,4 SMS chacun par mois, soit plus de 4 par jour, contre seulement 80,7 un an plus tôt.

REAGISSEZ Avez-vous changé récemment d’opérateur de téléphonie mobile ?