Plus l'entreprise est petite, plus elle est pessimiste

  • A
  • A
Plus l'entreprise est petite, plus elle est pessimiste
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Le niveau d'optimisme des chefs d'entreprise est au plus bas depuis un an, avec un contraste assez saisissant.

Les chefs d'entreprises sont de moins en moins optimistes, d'après le baromètre des entrepreneurs des Chambres de commerce, avec Opinionway. Le niveau d'optimisme est même au plus bas depuis un an. Mais la situation est très disparate selon la taille de l'entreprise concernée.

Les petites entreprises plus inquiètes. Dans les moyennes et les grosses entreprises, la confiance en l'avenir reste plutôt stable, bien que peu élevée. Mais c'est dans les petites entreprises, de moins de 20 ou 10 salariés, que les patrons perdent le plus le moral en ce début d'année. "Le carnet de commandes pour les petites entreprises est beaucoup plus faible que dans les entreprises moyennes. Et donc la confiance est beaucoup plus faible", analyse Julien Goarant, de l'institut de sondages Opinionway. "L'inquiétude s'installe beaucoup plus que dans les grandes entreprises. L'année à venir, pour eux, est beaucoup plus anxiogène", observe-t-il.

Perte de confiance dans l'économie. Ce qui explique aussi cette baisse de moral, c'est ce que ces petits patrons ne profitent pas ou peu de la baisse de l'euro, de la chute du pétrole ou des taux d'intérêt bas. Ce qu'ils voient, c'est d'abord que le pouvoir d'achat des clients ne progresse pas. Qu’il s’agisse de la confiance dans l’économie mondiale (25%, -8 points), de l’économie française (18%, - 4 points) ou, plus grave, de leur propre entreprise (59%, -4 points), tous les indicateurs sont en baisse en ce début d'année.