Plus d'un millier de tracteurs dans les rues de Strasbourg

  • A
  • A
Plus d'un millier de tracteurs dans les rues de Strasbourg
Partagez sur :

Les agriculteurs ont exigé une aide de l’Etat. Des actions ont aussi eu lieu à Bordeaux, à Paris ou dans la Sarthe.

Eleveurs, producteurs de lait, de fruits ou de légumes : des représentants de toutes les professions agricoles dans le Bas-Rhin se sont réunis jeudi matin à Strasbourg. Pour cette journée d’action organisée par les Jeunes agriculteurs, plus de 1.500 tracteurs se sont ainsi retrouvés dans les rues de la capitale alsacienne. Une démonstration de force alors que le monde agricole se dit de plus en plus fragilisé.

"Nous sommes plus nombreux que prévu", s'est félicité Denis Ramspacher, le président de la FDSEA Bas-Rhin. Souvent accompagnés de leurs femmes et enfants, des agriculteurs juchés sur leurs tracteurs ont actionné bruyamment des cornes de brumes et des klaxons, avec des banderoles proclamant "Europe, n'oublie pas qui nourrit tes enfants".

Des actions similaires ont également eu lieu à Bordeaux où une banderole de 40 mètres proclamant "France, crois en tes jeunes agriculteurs !" a été déployée sur la façade du Grand théâtre. Sur la façade du Trocadéro à Paris, ce sont des banderoles noires qui ont été dépliées. A Sablé-sur-Sarthe, le fief politique de François Fillon, plusieurs dizaines de jeunes agriculteurs ont quant à eux muré l'entrée de l'hôtel de ville dans la nuit de mercredi à jeudi.

Pour tous, les mêmes revendications : protester contre la baisse des cours et la dérégulation des productions au niveau européen. "Au niveau français, il nous faut une aide de l'Etat pour arriver à passer ce cap difficile", a ajouté à Strasbourg Denis Ramspacher. Cela pourrait passer notamment par un coup de pouce sur les charges. Le président de la République "Nicolas Sarkozy a dit qu'il voulait rebâtir l'agriculture française. Nous le prenons au mot", a renchéri à Bordeaux Joël Fréret, le président des Jeunes agriculteurs. Une journée de mobilisation est d'ores et déjà prévue dans toute la France le 16 octobre.