PIB : la croissance de 2017 révisée à la hausse à 2,2%

  • A
  • A
PIB : la croissance de 2017 révisée à la hausse à 2,2%
Sur un an, l'emploi salarié privé a augmenté de 270.200, toujours selon l'Insee. Image d'illustration.@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

L'Insee a révisé à la hausse lundi la croissance de la France en 2017, à 2,2%. Le déficit public, lui, reste inchangé à 2,6% du PIB.

La croissance du PIB en 2017 a été révisée à la hausse à 2,2% par l'Insee lundi. Par ailleurs, selon une estimation provisoire de l'institut de statistiques, le secteur privé a enregistré une hausse de 0,3% des créations nettes d'emplois.

Le déficit public reste inchangé. L'Insee avait déjà revu à la hausse le PIB de la France fin févier, à 2%. Cette nouvelle révision en hausse de la croissance a pour corollaire une révision en légère baisse du ratio de dette publique (-0,2 point) et "des dépenses, recettes et prélèvements obligatoires" (-0,1 point), souligne l'Insee dans sa "révision des comptes nationaux" sur 2015-2017. Le déficit public reste toutefois inchangé à 2,6% du PIB.

Moins de créations d'emploi. Le secteur privé a enregistré une hausse de 0,3% des créations nettes d'emplois à 57.900 au premier trimestre 2018, soit un léger ralentissement par rapport à la fin de l'année 2017. Sur un an, l'emploi salarié privé a augmenté de 270.200, soit une hausse de 1,4% pour atteindre 19,34 millions de postes. Au dernier trimestre de l'année 2017 - année qui avait enregistré un record de création de postes (234.500) - la hausse était de 0,4%.

Ralentissement dans la construction et l'interim. L'emploi salarié ralentit dans la construction et l'intérim, relève l'Insee. Dans la construction, qui était repassée dans le vert en 2017 pour la première fois depuis 2008, l'emploi n'augmente que de 0,6% contre une progression de 1% le trimestre précédent. Sur un an, la construction s'inscrit en hausse de 2,2%. De même dans l'intérim, qui ne cesse d'augmenter depuis des mois, la hausse est plus modérée ce trimestre avec +0,3% contre 2% au trimestre précédent. Néanmoins sur un an, l'emploi dans ce secteur reste très dynamique (+8,2%). L'industrie enregistre elle aussi un léger repli, avec une légère baisse de 0,1% contre une hausse de 0,2% au trimestre précédent. Les services continuent de tirer les créations d'emplois avec une hausse de 0,5% sur le trimestre, progression identique à celle du trimestre précédent.