Peugeot pense au low-cost

  • A
  • A
Peugeot pense au low-cost
Le groupe PSA réfléchit à se lancer sur le marché des voitures low-cost, après les succès de la marque Dacia.@ REUTERS
Partagez sur :

Pour concurrencer Dacia, PSA réfléchit au lancement d’une nouvelle marque à bas coût.

Face à la réussite de la marque Dacia, propriété de Renault, le groupe PSA envisage d’investir à son tour dans la catégorie des voitures low-cost, a révélé lundi Les Echos. Le constructeur français a entamé des négociations avec le chinois Changan pour étudier la préparation d’une nouvelle marque.

Jusqu’à maintenant, la marque au lion rechignait à s’engager dans un secteur moins valorisant et qui risquait, à ses yeux, de brouiller l’image qualitative et technologique de Peugeot. Mais le constructeur ne pouvait rester insensible à l’insolente réussite de la marque Dacia. Alors que les immatriculations ont reculé en janvier 2011, les ventes de Dacia ont fait un bond de 17,8%.

Objectif 2012, en Chine

PSA va donc créer une nouvelle marque en association avec la marque chinoise Changan, comme l’a fait Renault avec un partenaire roumain pour Dacia. Objectif : mettre sur le marché un modèle d’ici l’horizon 2012-2013. Mais le nom de la marque, le type de modèle et son prix restent encore un mystère.

Seule certitude, ce modèle ne sera commercialisé qu’en Chine dans un premier temps. Les voitures à bas coût pourraient être importées par la suite sur le marché européen, croit savoir Le Figaro avant d’ajouter que “les coûts de transports pourraient être déterminants dans le choix de lancer ou non un tel véhicule“.

PSA espère ainsi passer de 3,4 à 8% de part de marché dans l’automobile chinoise.