Petroplus : l’Égyptien s'engage, même sans l'Etat
© REUTERS

INFO E1 - Le groupe Arabiyya lel Istithmaraat promet de reprendre tous les salariés.

INFO E1. "Nous sommes prêts à investir beaucoup plus que 100 millions d'euros. Le montant définitif est toutefois encore impossible à définir, il reste beaucoup d'études à faire", a indiqué mercredi sur Europe1 Michel Billard de la Motte, le représentant en France d'Arabiyya lel Istithmaraat, le groupe égyptien qui a déposé une offre de reprise à la dernière minute pour la raffinerie Petroplus. L'entreprise, qui gère 70 % du réseau électrique égyptien, a déposé mardi une offre "sérieuse et financée" pour reprendre les termes d'Arnaud Montebourg

>> À lire : 5 offres de reprise pour Petroplus

Reprendra-t-il les 470 salariés si son offre est retenue ? "Notre offre contient une proposition de reprise totale des salariés, sauf pour ceux qui partent en retraite le mois prochain, c'est-à-dire 60 salariés", a précisé le représentant sur Europe1. Le groupe a par ailleurs formulé le souhait que l’État participe à hauteur de 20 à 25% au capital social de Pétroplus. "Mais c'est un souhait et non une demande nécessaire. Si l'État refuse, l'offre sera maintenue", poursuit-il. Michel Billard de la Motte assure toutefois qu'il a le "sentiment d'avoir le plein soutien des pouvoirs publics".