Perte du "AAA" : ça se précise pour la France

  • A
  • A
Perte du "AAA" : ça se précise pour la France
Standard & Poor's pourrait dégrader la note de la France vendredi.@ MAXPPP
Partagez sur :

La France figurerait dans la liste des pays dont la note doit être dégradée par Standard and Poor’s.

Vendredi, le jour J ? L'agence de notation Standard & Poor's devrait abaisser les notes de plusieurs pays de la zone euro ce vendredi. C’est en tout cas ce que croient savoir plusieurs sources européennes de haut rang.

La France devrait voir sa note dégradée

Parmi ces pays européens devrait figurer la France, rapporte une source européenne citée par Dow Jones Newswires. Le ministère des Finances s'est refusé vendredi après-midi à tout commentaire. L’Hexagone possède aujourd’hui un "AAA". Cette note est menacée, depuis début décembre, par Standard & Poor's d’être dégradée en raison d'une aggravation des tensions systémiques liées à la crise de la dette.

La France pourrait perdre un ou deux crans. L’agence de notation avait prévenu que l’abaissement de la note de la France, si elle devait avoir lieu, se ferait au plus tard le 18 janvier prochain.

Tout comme celle de 14 autres pays de la zone euro. D’après des sources européennes, S&P maintiendrait les notations "AAA" de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg.

S&P ne fait pas de commentaire

De son côté, l'agence d'évaluation financière Standard and Poor's s'est refusée vendredi à tout commentaire au sujet d'informations. Sa concurrente Fitch Ratings a en tout cas certifié mardi qu'elle ne prévoyait pas d'abaisser en 2012 la note souveraine "AAA" de la France, la meilleure possible. Et Moody's s'est donné mi-octobre trois mois pour déterminer si la perspective "stable" dont bénéficie la note de la France était toujours justifiée au vu de la dégradation de sa situation économique.

Ces informations ont fait nettement décrocher les marchés d'actions qui se sont retournés à la baisse en Europe, tandis que l'euro chutait face au dollar, repassant sous 1,27 dollar. A Wall Street, les futures sur indices ont creusé leurs pertes.   

Six pays de la zone euro bénéficient actuellement de la meilleure note possible, le fameux "AAA".