Patrons du CAC 40 : des salaires en hausse

  • A
  • A
Patrons du CAC 40 : des salaires en hausse
@ MAXPPP
Partagez sur :

En tête du palmarès figure le salaire du PDG de Michelin, avec une hausse de 505% cette année.

Les portefeuilles des patrons du CAC 40 se portent bien. Selon un classement établi par le journal économique Les Echos, ils ont gagné, entre 1,2 et 4,5 millions d’euros en 2010, avec une moyenne de 2,5 millions. La tendance est donc à la hausse, souligne le quotidien, avec 24% d’augmentation par rapport à 2009.

Michel Rollier un "inconnu" en tête du classement

Et sur la première marche du podium arrive le PDG de Michelin, Michel Rollier. Il passe, ainsi, devant Franck Riboud, PDG de Danone et Bernard Arnault PDG de LVMH. Une hausse de rémunération sous forme de bonus qui s’explique simplement par des résultats exceptionnels cette année pour l’équipementier automobile.

Sur les trois premiers mois de l'année, Michelin a enregistré un bond de 28,1% de son chiffre d'affaires à 5 milliards d'euros, un chiffre bien supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 4,7 milliards d'euros. Le fabricant de pneumatiques a profité d'une hausse de ses volumes de 16,5% au premier trimestre "grâce à un effet de stockage par anticipation de nouvelles hausses de prix", souligne Florent Couvreur du CM-CIC Securities. De plus, toutes les branches du groupe ont vu leurs ventes progresser.

Ca roule pour le titre Michelin !

Le groupe bénéficie également de son exposition limitée à la catastrophe japonaise à court terme et du fait que la hausse des prix des matières premières est répercutée sur les consommateurs qui voient les tarifs augmenter, souligne Gaetan Toulemonde de Deutsche Bank. "La tendance positive concernant les volumes et les prix n'est pas une surprise, mais les résultats du premier trimestre couplés à des engagements sur les tarifs nous incitent à revoir rapidement nos estimations pour 2011", affirment les analystes de Société Générale Cross Asset Research. Ils tablent sur une hausse de 7% des volumes pour tout l'exercice 2011 contre 6,5% actuellement.

La publication du palmarès a boosté le titre Michelin mardi matin, qui a pris la tête du CAC 40 à la Bourse de Paris. A 10h15, le titre prenait 3,75% à 66,09 euros dans un marché en légère hausse et il a déjà gagné 23% depuis le début de l'année.

Actions, stock-options… c’est compliqué

Dans le palmarès des Echos figurent aussi les patrons d’EADS (Louis Gallois) et de la Société Générale (Frédéric Oudéa). Privés de bonus l’an dernier, ils y ont droit cette année. Dans le "bas" du classement, se trouvent Vallourec, EDF ou encore le Crédit Agricole. "Mais ces chiffres ne reflètent pas toute la réalité des revenus", prévient le quotidien économique. Une bonne partie des rémunérations des patrons du CAC 40 se fait par le biais de titres, payés en actions ou en stock-options.

Les cinq patrons les mieux payés

1/ Michel Rollier, PDG de Michelin - 4, 5 millions d’euros

2/ Franck Riboud, PDG de Danone - 4,4 millions d'euros

3/ Bernard Arnault, PDG de LVMH - 3,9 millions d'euros

4/ Jean-Paul Agon, DG l’Oréal - 3.8 millions d’euros

5/ Jean-Bernard Levy, Pdt du directoire de Publicis group - 3,6 millions d’euros

5 bis/ Chris Viehbacher, DG de Sanofi-Aventis - 3,6 millions d’euros