Pas de hausse du gaz le 1er juillet

  • A
  • A
Pas de hausse du gaz le 1er juillet
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le PDG de GDF Suez a confirmé jeudi que le prix du gaz resterait stable.

L'info. Il n'y aura pas de hausse du prix du gaz le 1er juillet prochain. La nouvelle, annoncée mercredi soir par Jean-François Cirelli, le vice-président de GDF Suez, a été confirmée jeudi matin sur Europe 1 par Gérard Mestrallet, PDG du même groupe. "Depuis le 1er janvier, ils ont baissé. Ils n'augmenteront pas au 1er juillet", a-t-il affirmé. Selon lui, la hausse de 1,6 % préconisée par la Commission de régulation de l'énergie pour couvrir le transport et l'entretien des infrastructures "sera neutralisée par la baisse du prix de la molécule". A l'arrivée, la facture devrait donc être identique pour les clients.

Le prix du gaz en hausse "à long terme". Si, pour l'instant, les tarifs restent globalement stables, le Conseil d'analyse économique affirme que l'évolution devrait se faire plutôt à la hausse à moyen terme. D'ici à 2017, le CAE estime ainsi que les prix auront augmenté de 30 % pour les particuliers et de 20 % pour les entreprises. Une tendance confirmée par Gerard Mestrallet : "sur le moyen et le long terme, avec les tendances actuelles, oui, les prix de l'énergie sont appelés à augmenter. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas ici ou là, pour le gaz en tout cas, des baisses comme il y en a eu pour le début de l'année. Sur le long terme, la tendance est à la hausse, elle a des impacts sur la compétitivité de nos industries."