Paris : baisse d'activité pour les bateaux-mouches après les attentats

  • A
  • A
Paris : baisse d'activité pour les bateaux-mouches après les attentats
Un bateau mouche à Paris.@ AFP
Partagez sur :

ATTENTATS - Après les attentats de Paris mi-novembre, les bateaux mouches subissent une baisse de leur fréquentation.

Les secteurs sont nombreux à être touchés par les attentats de Paris. Le tourisme fluvial sur la Seine, dont les célèbres bateaux-mouches, a subi une baisse d'activité de 15% à 30% après les attentats du 13 novembre, a indiqué mardi le Comité des armateurs fluviaux. Chaque année, été comme hiver, ce sont plus de 8 millions de touristes et de Parisiens participent à des mini-croisières sur la Seine.

Période importante. "Cette année, suite aux événements dramatiques qui ont frappé la France le 13 novembre dernier, les professionnels estiment, en fonction des activités, entre 15% à 30% la baisse des réservations par rapport à la même période en 2014", selon un communiqué. Les réveillons de Noël et du Nouvel An représentent "environ 20% de l'activité annuelle" des bateaux parisiens, qui ont été touchés par une baisse d'activité de 50% lors de la semaine suivant les attentats, a précisé François Bouriot, adjoint du président délégué général au Comité des armateurs fluviaux.

L'aérien aussi touché. Il y a quelques jours Air France avait également expliqué que l'impact des attentats était fort. "Le coefficient d'occupation total" pour les compagnies Air France, KLM et HOP! "était en baisse de 0,9 point sur la période du 14 au 30 novembre, alors qu'il était en hausse de 2,7 points sur les 13 premiers jours du mois", a indiqué la compagnie aérienne. "De et vers Paris, le trafic du mois a été sensiblement affecté par les attaques terroristes du 13 novembre", selon le groupe. "L'impact négatif des attaques sur le chiffre d'affaires de novembre 2015 est estimé à environ 50 millions d'euros", poursuivait le groupe.