Pacte de responsabilité : les contreparties négociées d'ici le printemps

  • A
  • A
Pacte de responsabilité : les contreparties négociées d'ici le printemps
François Hollande a annoncé le calendrier de la mise en place du pacte de compétitivité lors de ses vœux aux acteurs de l'économie.@ REUTERS
Partagez sur :

François Hollande a annoncé que le pacte serait conclu lors d’une conférence économique et sociale.

L'annonce. Le président a annoncé le calendrier de la mise en place du pacte de compétitivité lors de ses voeux aux acteurs de l’économie et de l’emploi. “Le pacte doit être conclu avec les entreprises à l’occasion d’une grande conférence économique et sociale au printemps’, a déclaré François Hollande.

Le Premier Ministre recevra dès la fin janvier les partenaires sociaux pour lancer les quatre chantiers qui seront abordés dans ce pacte : la diminution des charges sur les entreprises, la fiscalité des entreprises, la simplification administrative et les contreparties.

L’emploi des jeunes et des seniors. Concernant ce dernier point, François Hollande a précisé que les contreparties seront négociées avec les partenaires sociaux et le Parlement et devront être “claires et mesurables”. Pour être crédible et donc respecté, le dialogue social est un élément essentiel. Les contreparties doivent être peu nombreuses”, a-t-il lancé.

Les objectifs, le président les a précisé : le nombre de création d’emploi, notamment en faveur des jeunes et des seniors, la qualité des emplois créés, et l’engagement des entreprises d’investir en France et de relocaliser sur le territoire quand cela est possible.

Vote de confiance. François Hollande a également annoncé que, le pacte terminé et présenté, le gouvernement passerait devant l’Assemblée nationale pour faire voter sa confiance par les députés.

sur le même sujet, sujet,

CONFERENCE - Hollande dévoile son "pacte de responsabilité"

CONFERENCE - Hollande annonce la fin des cotisations familiales pour les entreprises

DECRYPTAGE - Emploi : baisser les charges, ça marche ?

POLITIQUE - Borloo prêt à soutenir le pacte de responsabilité