Orange veut transformer les téléphones en porte-monnaies

  • A
  • A
Orange veut transformer les téléphones en porte-monnaies
@ Justin Sullivan / Getty Images / AFP
Partagez sur :

BANQUE - L’opérateur téléphonique a dévoilé Orange Cash, un service de paiement par mobile qui doit lui permettre de mettre un pied de plus dans le monde bancaire.

Non content d’être un poids lourd des télécommunications, Orange veut désormais mettre un pied dans le monde bancaire. Après avoir dévoilé son projet de banque en ligne, l’opérateur a présenté lundi un nouveau service baptisé Orange Cash. Une solution de paiement mobile prépayé censée simplifier la vie et déjà testée depuis un an dans certaines villes. Mais comment ça marche ?

Payer les petits achats avec son téléphone. De prime abord, Orange Cash propose le même service que les cartes bancaires sans contact : faciliter les petits achats en permettant de payer sans taper son code, cette étape n’étant nécessaire que pour les achats au-delà de 20 euros. Ce paiement sans contact est déjà possible chez les deux tiers des commerçants.

Mais là où la plupart des banques proposent cette technologie dans leurs cartes bancaires, Orange propose de l’embarquer dans son téléphone. Concrètement, le client n’a plus qu’à approcher son téléphone du terminal bancaire du commerçant pour payer. Une opération rendue possible par les dernières générations de carte Sim embarquant la technologie NFC : c’est en fait la carte Sim qui communique avec le lecteur de carte bancaire.

Et sécuriser les achats en ligne. Pour faire la différence avec les cartes bancaires sans contact, Orange propose d’autres services innovants : la possibilité d’effectuer des transferts d’argent entre utilisateurs mais aussi et surtout d’effectuer des achats en ligne plus sécurisés.

Orange Cash répond en effet aux craintes des consommateurs qui achètent en ligne et peuvent rechigner à donner leurs coordonnées bancaires à certains sites, par crainte que ces derniers réutilisent ensuite ces informations. Pour éviter un tel risque, Orange Cash permet de créer une carte bancaire virtuelle à usage unique : pour chaque achat en ligne, une carte est générée et ne peut être utilisée qu’une seule fois. Ce type de paiement n’est cependant possible que sur les sites acceptant le paiement Visa.

Combien ça coûte ? Pour pouvoir souscrire à cette nouvelle offre, il faut d’abord être client chez Orange et disposer d’un téléphone équipé d’une carte Sim NFC. Il faut ensuite télécharger l’application Orange Cash, créer son compte et mettre de l’argent sur son porte-monnaie virtuel. Jusque-là, tout est gratuit, puisqu’Orange ne gagne de l’argent que sur les transactions effectuées : il ponctionne 0,79 euro sur chaque recharge du porte-monnaie virtuel, sur chaque achat en ligne et autant sur chaque transfert d’argent.

En échange, Orange promet des réductions et des promotions chez les commerçants partenaires : "l’application affiche les bons plans situés autour de l’utilisateur afin qu’il profite d’avantages proposés par de nombreuses enseignes  comme par exemple : Relay, Etam, Paul et Picard", détaille l’opérateur. Mais ce sont surtout les commerçants qui devraient profiter : l’application pourra leur permettre de mettre en place des stratégies de communication ciblées et géolocalisées pour attirer dans leurs magasins les clients qui passent dans les alentours.

Orange à l’assaut du secteur bancaire. Avec cette nouvelle offre, Orange se lance résolument dans le monde bancaire. Car le géant des télécoms a d’autres projets dans les cartons : il compte lancer une banque en ligne dès 2016 en France et veut généraliser son service Orange Money, aujourd’hui disponible uniquement en Afrique.

Des projets déjà expérimentés à l’étranger, avec succès : l’entreprise a déjà créé une banque en ligne en Pologne et revendique plus de 100.000 clients. De même, son service Orange Money déployé en Afrique a permis de faire transiter près de 4 milliards d’euros en 2014.