Orange lance son propre smartphone

  • A
  • A
Orange lance son propre smartphone
Le smartphone Orange devrait être diponible en France à partir de l'été 2012.@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

Ce téléphone Android sera proposé sous la marque Orange. Il a été conçu avec Intel.

Son nom de code : "Orange Santa Clara", comme la ville de Santa Clara, en Californie, où se situe le siège d’Intel, le spécialiste américain des microprocesseurs. C’est en effet avec le numéro un des processeurs pour ordinateurs que l’opérateur français va lancer un modèle de smartphone Android. Ce téléphone, qui devrait débarquer cet été en France et en Grande-Bretagne, sera commercialisé sous la marque Orange.

L’objet, conçu avec Intel mais assemblé par le Taïwanais Gigabyte, sera adapté aux futurs réseaux 4G et fonctionnera avec le système d'exploitation Android. Orange met en avant "la puissance" de son futur téléphone, et promet de le vendre à un prix abordable. Il s’agit en effet de "démocratiser les smartphones", explique, dans Les Echos, Patrick Remy, responsable des terminaux Orange dans le monde. "Un client sur deux ressort de nos boutiques en Europe avec un smartphone, et l’autre moitié, avec un téléphone classique. C’est à ces derniers que ce smartphone s’adresse", confie-t-il.

La démonstration du téléphone (en anglais) :

Orange mise tout particulièrement sur sa marque. "Les produits marqués Orange ont vu leurs chiffres de ventes passer de 7 à 15% en 2011 sur le marché français, et à 20% sur le marché anglais", selon Yves Maitre, vice-président senior de la division Mobile d’Orange.

Une stratégie d’Orange

Ce téléphone s’inscrit dans la stratégie d’Orange de construction d’appareils originaux : en 2011, l’opérateur en a ajouté 24 nouveaux à son portefeuille européen, pour la plupart vendus sous la marque Orange.

Pour Intel, ce partenariat est également intéressant : la marque est numéro un sur le marché des processeurs pour ordinateurs, mais encore à la traîne sur les appareils mobiles, appelés à générer de plus en plus de croissance, notent Les Echos. Avec le "Orange Santa Clara", le groupe américain va donc pouvoir mettre un pied sur ce marché très convoité.