Obama veut des voitures plus vertes

  • A
  • A
Obama veut des voitures plus vertes
Partagez sur :

Barack Obama a annoncé mardi des normes plus strictes en matière d'émissions de gaz carbonique et de consommation de carburant pour les voitures. Autre nouveauté : ces règles seront pour la première fois communes à tous les Etats américains.

C’est le début d’une révolution au pays des pick-up. Barack Obama a annoncé mardi une série de normes plus strictes en matière d'émissions de gaz carbonique et de consommation de carburant pour les voitures. Un des objectifs est notamment de réduire de 30% d’ici 2012 les gaz d’échappement et d'économiser 1,8 milliards de barils de pétrole jusqu'en 2016.

Le président américain a parlé "d'accord historique" entre toutes les parties concernées, des constructeurs automobiles aux défenseurs de l'environnement en passant par les responsables politiques, dans une déclaration à la Maison Blanche. Autre avancée importante : les nouvelles règles seront pour la première fois communes à tous les Etats américains.

Pour l’industrie automobile américaine, déjà à la peine, c’est une pression supplémentaire. Et un coût estimé à 600 dollars par voiture. Longtemps accusés d'avoir trop tardé à produire des modèles moins gourmands et moins polluants, les constructeurs ont cependant obtenu des milliards de dollars dans le cadre d’un plan d’aide à l’industrie. "La sécurité énergétique et le changement climatique représentent des priorités nationales exigeant une initiative fédérale, et la direction fixée par le président fait sens pour le pays et pour le secteur automobile", a donc déclaré Fritz Henderson, le nouveau directeur de General Motors.