Obama réunit les 16 pays les plus pollueurs

  • A
  • A
Obama réunit les 16 pays les plus pollueurs
Partagez sur :

Barack Obama accueille mardi et mercredi les 16 pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre au monde. L’Europe sera présente pour ce Forum à Washington. Objectif : préparer la conférence internationale de Copenhague, un rendez-vous crucial qui aura lieu en décembre.

On connaissait le G8, la réunion des 8 les plus puissants économiquement au monde. Barack Obama a inventé le G16, la réunion des 16 pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre. Elle se tiendra mardi et mercredi à Washington. Un Forum des économies majeures sur l’énergie et le climat conçu comme une réunion préparatoire avant le sommet crucial de Copenhague sur le climat en décembre prochain.

Des pays avancés en matière de développement durable ont été invités comme la France, l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, aux côtés de pays très réticents à faire des efforts en matière d’environnement comme l’Inde, le Brésil ou encore la Chine. Seront aussi présents les Etats-Unis évidemment, l’Australie, le Canada, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, la Corée du Sud, le Mexique, la Russie, l’Afrique du Sud et la Grande-Bretagne. L’Union européenne sera également représentée. Tous ces pays concentrent 75% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Pour les négociateurs, la tâche est immense : tenter de trouver les premiers points d’accord qui pourraient déboucher sur un compromis international en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici la fin de l’année. En matière de développement durable, Barack Obama montre son volontarisme depuis son élection.

"Les Etats-Unis sont prêts à mener (la lutte) et sont décidés à rattraper le temps perdu", a indiqué en introduction du Forum de Washington la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton. Un ambitieux projet de loi sur le climat et l'énergie qui prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici 2020 par rapport à 2005 est actuellement en débat au Congrès. Une idée inconcevable sous George Bush et qui suscite encore beaucoup de réticences dans le camp républicain. Les émissions de gaz à effet de serre par habitant aux Etats-Unis sont les plus élevées au monde.