Numéricable et Virgin renoncent à la 4e licence

  • A
  • A
Numéricable et Virgin renoncent à la 4e licence
Partagez sur :

Les deux opérateurs ne seront pas candidats à la 4ème licence 3G en raison des incertitudes pesant sur le déploiement du réseau.

Le câblo-opérateur Numéricable et l'opérateur sans réseau Virgin Mobile ne seront pas candidats pour la 4e licence de téléphonie mobile 3G, ont-ils annoncé jeudi dans un communiqué commun. Officiellement, il n'y a donc plus qu'un seul opérateur en lisse : Free. Les deux opérateurs précisent que ce choix est motivé par les incertitudes qui pèsent sur le déploiement du réseau.

Après avoir rassemblé entre 300 et 400 millions d'euros dans le cadre d'un consortium, le duo a préféré abandonner le projet, estimant que la licence pourrait s'avérer "inexploitable", a indiqué Pierre Danon, P-DG de Numéricable, lors d'une conférence de presse, jeudi.

En cause ? Des inquiétudes sur le délai et le coût de déploiement d'un nouveau réseau. Les deux opérateurs estiment également qu'il est impossible de répondre aux exigences de couverture du territoire fixées à 25% de la population dans les 2 ans, et 80% dans les 8 ans.

Free est donc aujourd’hui seul en course pour l'obtention de la quatrième licence mobile. Il doit déposer un dossier avant le 29 octobre 2009.