Nucléaire : arrêt programmé du réacteur 2 de Flamanville

  • A
  • A
Nucléaire : arrêt programmé du réacteur 2 de Flamanville
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

L'autre réacteur de la centrale est à l'arrêt depuis le 9 février à la suite d'une détonation et d'un départ de feu dans la salle des machines.

La centrale nucléaire de Flamanville est à l'arrêt pendant trois mois pour des opérations de maintenance et de remplacement d'une partie du combustible du seul des deux réacteurs encore en fonctionnement, a indiqué samedi EDF dans un communiqué.

"Dans la nuit du 12 au 13 mai, l'unité de production 2 de la centrale nucléaire de Flamanville a été mise à l'arrêt programmé pour remplacer un tiers de son combustible et procéder à des opérations de maintenance", explique l'électricien, ajoutant que cet arrêt, "appelé visite partielle, durera environ trois mois". "Environ 7.000 activités de maintenance sont programmées notamment en salle des machines, dans la partie non nucléaire de l'installation", précise l'industriel.

L'autre réacteur de la centrale, le réacteur n°1, est à l'arrêt depuis le 9 février à la suite d'une détonation et d'un départ de feu dans la salle des machines, une zone non nucléaire. Son redémarrage était initialement prévu le 31 mars. Il fait l'objet de travaux de remise en état de matériels situés en salle des machines, dans la partie non nucléaire des installations.Un troisième réacteur est en construction à Flamanville, le fameux réacteur de troisième génération EPR, un chantier dont les déboires font régulièrement polémique.