Nouvelle hausse du chômage en février

  • A
  • A
Nouvelle hausse du chômage en février
Partagez sur :

Le nombre de demandeurs d'emploi a progressé en février pour le dixième mois consécutif.

La nouvelle n’étant pas trop mauvaise, le président-candidat Nicolas Sarkozy avait pris le soin de révéler la tendance dès lundi matin : certes, le chômage continue d’augmenter mais à un rythme moins élevé. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A a augmenté de 0,2% en février 2012, un chiffre qui monte à 0,5% si l'on cumule toutes les catégories de demandeurs d’emploi. Ces chiffres montrent une hausse en "net ralentissement" par rapport à la fin de l'année 2011, a réagi le ministère du Travail.

6.200 chômeurs sans activité supplémentaires
Les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, c’est-à-dire sans aucun emploi et faisant des démarches pour en trouver, étaient au nombre de 2.867.900 fin février. Cela représente une hausse de 0,2% sur un mois, soit 6.2000 personnes supplémentaires, et un bond de 6,2% sur un an.

+0,5% toutes catégories confondues
Toutes catégories confondues (A, B et C), ce chiffre progresse également. Au total, la France comptabilise un peu plus de 4,5 millions de chômeurs en métropole fin février, en hausse de 0,5%, soit 20.400 chômeurs de plus qu’en janvier.

Forte progression sur un an
Le chômage continue donc de progresser mais moins vite que lors des derniers mois de l’année 2011, ce qui constitue une bonne nouvelle. Les chiffres sont en revanche bien moins bons si on compare sur un an : le chômage grimpe de 6,2% pour la catégorie A et de 5,8% pour les catégories A, B et C. Cela fait désormais dix mois consécutifs que les chiffres du chômage sont en hausse et le nombre d'offres d'emploi reçus par Pôle Emploi a baissé en février.

Les jeunes épargnés en février
Lorsqu’on se penche sur l’âge des nouvelles personnes inscrites à Pôle Emploi, on constate que le mois de février a été clément pour les demandeurs d’emploi de catégorie A de moins de 25 ans : leur nombre a baissé de 0,2 %. Le nombre de chômeurs âgés de 25 à 49 ans recule aussi de 0,1%, seuls les plus de 50 ans sont plus nombreux à rechercher du travail : un chiffre en hausse de 1,4 % sur un mois et de 15,3 % sur un an.

Rien n'arrête la progression du chômage de longue durée
Outre les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans, la situation des chômeurs de longue durée inquiète : le nombreux des inscrits à Pôle Emploi depuis un an ou plus a augmenté de 0,8 % en février, signe que le marché du travail n'est pas encore reparti. Le ministre du Travail Xavier Bertrand a réagi en annonçant que Pôle emploi a "intensifié le rythme de réception des demandeurs d'emploi de plus de deux ans pour que leur soit proposée une solution personnalisée".