Nouvelle attaque contre les 35 heures

  • A
  • A
Nouvelle attaque contre les 35 heures
Les Français travailleraient 224 heures de moins que les Allemands, à en croire une étude de l'institut Coe-Rexecode, dont le directeur pointe rapidement le responsable : les 35 heures.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une étude estime que les Français travaillent moins que les Allemands. Une analyse discutable.

Les Français travaillent-ils suffisamment ? La réponse est non, à en croire une nouvelle étude publiée mercredi par Le Figaro, qui estime que les Allemands passeraient plus de temps au travail que leurs homologues français. Sauf que cette étude doit être relativisée : elle ne compare que certaines données et néglige des spécificités structurelles.

Les Français pas assez au travail ?

La durée de travail des salariés français à temps plein est la plus faible de l'Union européenne après la Finlande, selon cette étude de l'institut Coe-Rexecode. L'institut économique, qui se base sur des données comparables fournies par Eurostat, avance que les salariés français à temps plein ont travaillé 1.679 heures en 2010, "soit 224 heures de moins que l’Allemagne" ou "177 heures de moins que le Royaume-Uni".

La conclusion de cette étude est sans ambiguïté : les 35 heures, à savoir "le partage du temps de travail imposé en France n’a pas fonctionné", estime Michel Didier, directeur de l’institut. D’autant qu’avec cette réforme, c’est en France que la durée de travail a le plus reculé en Europe sur 10 ans. Conclusion de l’éditorialiste du Figaro, Gaëtan de Capèle : "les 35 heures (sont) une calamité".

"On compare des choux et des carottes"

Sauf que cette étude est à prendre avec des pincettes. D’abord car elle a été réalisée par un institut proche du Medef, grand détracteur des 35 heures, ce que n’a pas manqué de rappeler la CGT. Et ensuite car elle ne prend en compte que les travailleurs à temps plein.

Mais si on inclut le temps partiel, la durée annuelle de travail des Français est supérieure de 95 heures à celle des Allemands. Or, la prise en compte du temps partiel est d’autant plus importante que cette formule est beaucoup plus répandue outre-Rhin.

Conclusion, "on compare des choux et des carottes", selon Isabelle Bourgeois, du Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine (CIRAC). Preuve que la méthode de calcul pèse sur le résultat, la dernière étude de l’OCDE estime, au contraire, que les employés français travaillent plus qu’outre-Rhin.

Des rythmes de travail et de vie très différents

"Ce qui était plus important à mon avis, c’est de dire que le temps de travail en Allemagne diffère énormément selon les branches et les secteurs. Il n’y a pas cette uniformisation comme en France", continue-t-elle, avant d’ajouter : "la durée hebdomadaire évolue entre 35 et 42 heures et ceux qui travaillent le plus, ce sont les fonctionnaires".

La comparaison est d’autant plus difficile que l’organisation de l’emploi diffère des deux côtés du Rhin. "Les journées commencent et se terminent plus tôt et le week-end commence aussi plus tôt, dès le vendredi 13 heures", rapporte Isabelle Bourgeois, par ailleurs rédactrice en chef de la revue Regards sur l'économie allemande.

A l’inverse, les Français sont plus productifs, selon l’Office britannique des statistiques (ONS) mais aussi le Bureau International du Travail (BIT). Ils sont aussi d’avantage disponibles le week-end, mais handicapés par la "réunionite".