Nouveaux épandages de lait dans le Nord-Pas-de-Calais

  • A
  • A
Nouveaux épandages de lait dans le Nord-Pas-de-Calais
Partagez sur :

Cette manifestation intervient au lendemain des propositions du ministre de l'agriculture Bruno Le Maire, qui s'est voulu rassurant.

"On ne lâche rien. Ca fait six mois qu'on travaille à perte, il va falloir des annonces la semaine prochaine sinon le mouvement va encore se durcir", affirmait dimanche Karol Bulcke . Délégué pour le Nord de l'Apli – l’association des producteurs de lait indépendants – il a participé, avec une quarantaine d’éleveurs, à une action musclée: ils ont déversé entre 600.000 et 700.000 litres de lait en marge de la Fête du lait au Quesnoy.

Les éleveurs du Pas-de-Calais ont quant à eux déversé 150.000 litres de lait dans un champ près d'Hazebrouck. "On s'aperçoit que la Journée blanche de vendredi a mobilisé. De plus en plus de producteurs nous appellent pour se joindre au mouvement", a affirmé Isabelle Dubois, délégué de l'Apli dans le Pas-de-Calais.

Les éleveurs de ce département avaient déversé vendredi 1 million de litres de lait dans un champ à Desvres, près de Boulogne-sur-Mer. Une action de même ampleur est prévue lundi à 15h à Fruges.

La grève du lait a été lancée le 10 septembre à l'appel de l'Apli et de l'Organisation des producteurs de lait (OPL), branche de la Coordination rurale, qui réclament une hausse des cours du lait. Les éleveurs demandent un prix minimum entre 350 et 400 euros les 1.000 litres, contre 260 à 280 euros actuellement en France.

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a proposé samedi des "accords"entre les producteurs et les industriels "sous le contrôle" des pouvoirs publics afin de "garantir un revenu stable".