Nouveau record du nombre de chômeurs

  • A
  • A
Nouveau record du nombre de chômeurs
@ MAXPPP
Partagez sur :

Pôle Emploi a enregistré en avril 39.800 nouveaux inscrits, la 24e hausse consécutive.

39.800 nouveaux chômeurs. Le chômage avait battu son record historique en mars. Il ne montre toujours aucun signe de ralentissement. Selon les chiffres diffusés jeudi soir par Pôle Emploi, le nombre de chômeurs inscrits au Pôle Emploi en catégorie A, -ceux qui n'ont pas du tout travaillé au cours de la période- a encore progressé de 1,2 % le mois dernier et de 12,5 % sur un an, pour atteindre 3,264 millions de personnes. Soit 39.800 nouveaux inscrits sur les listes de l'agence publique. Il s'agit du 24ème mois consécutif de hausse du nombre de demandeurs d'emploi.

06.09.Bandeau.chomage.pole.emploi.Maxppp.460.100

© MAXPPP

4,8 millions de chômeurs en catégories A, B et C. Sur les trois catégories A, B et C, le nombre de demandeurs d'emploi ne ralentit pas non plus. Il atteint 4,799 millions de personnes, soit une hausse de 1,2 % sur un mois et de 10,8 % sur un an. Dans le détail, si le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie C (à la recherche d'un emploi mais qui ont travaillé plus de 78 heures) augmente de 3,3 %, la catégorie B (les chômeurs à la recherche d'un emploi qui ont travaillé moins de 78 heures) voit elle ses effectifs diminuer de 1,6 %.

Jeunes et seniors en première ligne. Le jeunes payent un lourd tribut à la crise. Sur un mois, le nombre de jeunes de moins de 25 ans à la recherche d'un emploi a grimpé deux fois plus vite que pour les autres catégories. La hausse atteint ainsi 2 %, quand les autres catégories d'âge n'augmentent que de 1,1 %. Sur un an, en revanche, les seniors sont ceux qui ont le plus de difficulté : entre avril 2012 et avril 2013, le nombre de chômeurs de plus de cinquante ans a en effet progressé de plus de 17 %, contre 12,7 % pour les moins de 25 ans et 10,8 % pour les 25-49 ans.

486 jours sans emploi. Enfin, comme les mois précédents, le temps moyen passé au chômage s'allonge encore un peu plus. A fin avril, l'ancienneté moyenne des demandeurs d'emploi en catégorie A, B et C atteignait 486 jours, soit un jour de plus qu'à fin mars. Globalement, le nombre d'inscrits depuis plus d'un an a progressé de 1,5 %.

Hollande maintient ses objectifs. Ces mauvais augures n'entament pas pour autant la volonté de François Hollande. Le président de la République, interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel, a réaffirmé ses objectifs : "je maintiens l'objectif d'inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année", a-t-il déclaré.