Nouveau plan social en préparation chez Texas Instruments France

  • A
  • A
Nouveau plan social en préparation chez Texas Instruments France
Partagez sur :

Des négociations sur un nouveau plan social qui pourrait concerner une quarantaine de salariés ont débuté chez Texas Instruments France, basé à Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes. 305 postes y ont déjà été supprimés en mars.

Texas Instruments France n'est pas épargnée par la crise. L'entreprise d'électronique prépare un nouveau plan social sur son site de Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes. "A ce stade des discussions, nous n'avançons aucun chiffre, nous verrons à l'issue de la procédure", a indiqué Christian Tordo, directeur de Texas Instruments France, sans démentir le chiffre d'une quarantaine d'emplois concernés dans les services vente, marketing et support clientèle.

"Nous partons sur une base de 42 emplois supprimés mais nous allons négocier poste par poste pour sauver ceux qui peuvent l'être", a assuré Juliette Chesnel-Leroux, déléguée CFDT, selon laquelle 11 postes seront proposés à pourvoir en Allemagne.

Le plan social devrait être mis en oeuvre courant juin, soit moins de quatre mois après le départ, en mars, de 305 salariés, dont 130 licenciements, dans le cadre d'un premier plan social. Les mesures d'indemnité et d'accompagnement des salariés obtenues dans le cadre de cette précédente procédure, au terme de négociations difficiles, seront reconduites pour cette nouvelle vague de départs.

Le nouveau plan social s'inscrit dans la foulée de l'annonce par Texas Instruments, en janvier, de la suppression de 3.400 postes, soit 12% de ses effectifs, dans le monde.