Nouveau contrat pour les chantiers navals STX de St Nazaire

  • A
  • A
Nouveau contrat pour les chantiers navals STX de St Nazaire
Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire ont obtenu un nouveau contrat pour un paquebot.@ MAX PPP
Partagez sur :

L'armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd a commandé un nouveau navire de croisière pour sa flotte.

Le carnet de commande des chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) continue de s'étoffer avec la commande annoncée vendredi par le groupe américain RCCL d'un deuxième navire de croisière de la classe Oasis, l'un des plus gros au monde, pour environ un milliard d'euros. L'Oasis 4, un mastodonte de 360 mètres de long et 60 de large pour 60.000 tonnes d'acier, pourra emporter quelque 8.000 passagers et membres d'équipage. Il sera le jumeau de l'Oasis 3, le plus grand paquebot au monde, dont le premier bloc a été mis sur cale dans les anciens Chantiers de l'Atlantique vendredi.

"Nous allons construire non pas un, mais deux navires Oasis ici à Saint-Nazaire", a annoncé lors de la cérémonie le PDG de Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL), numéro deux mondial de la croisière, Richard Fain. "Ce (vendredi) matin, nous sommes parvenus à un accord sur l'Oasis 4", s'est-il réjoui. En pratique, l'armateur américain va lever l'option qu'il avait prise lors de la commande de l'Oasis 3 en décembre 2012, à un moment où les Chantiers traversaient une phase critique.

Le nouvel Oasis, dont le coût sera d'environ un milliard d'euros, comme son prédécesseur, doit être livré dès le printemps 2018 et représentera l'équivalent de "10 millions d'heures de travail", selon le directeur général de STX France, Laurent Castaing. Cette annonce intervient moins de deux mois après la commande par l'italo-suisse MSC Croisières à STX France de deux gros paquebots, pour 1,5 milliard d'euros. "Nous sommes absolument ravis", a confié Laurent Castaing. Après l'Oasis 3, livrable en avril 2016 et pour lequel RCCL n'a pas encore choisi de nom de baptême, "le chantier va avoir un très gros paquebot à livrer tous les ans jusqu'en 2019, un carnet de commande que beaucoup d'industries peuvent nous envier", a-t-il souligné. Même son de cloche du côté des ouvriers : "On va vivre une nouvelle ère de prospérité sur Saint-Nazaire", s’enthousiasme Gilles, un des travailleurs, au micro d’Europe 1.

sujet_scalewidth_460

EMPLOIS - St-Nazaire : MSC commande deux paquebots à STX

ZOOM - Un ferry "écologique" géant commandé à STX