Nokia : un smartphone pour rebondir

  • A
  • A
Nokia : un smartphone pour rebondir
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ex-leader du secteur, très fragilisé, lance mercredi son nouveau portable, opérant sous Windows 8.

C'est le grand jour pour Nokia. Le fabricant finlandais a présenté mercredi soir à New York son nouveau téléphone intelligent, le Lumia 920, qui fonctionnera sous Windows 8, la dernière version du système d'exploitation de Microsoft. Cela sera-t-il suffisant pour revenir sur ses concurrents, Apple et Samsung ?

De nouvelles fonctionnalités pour se démarquer

Commercialisé début 2013, ce smartphone sera équipé d'un écran HD de 4,5 pouces (plus grand que celui de l'iPhone), de 32 Go de mémoire interne, d'un appareil photo de 8 mégapixels ainsi que d'une caméra de 1,3 mégapixels.

Le Lumia 920 pourra être rechargé sans fil, directement sur une station d'accueil. Stephen Elop, directeur général de Nokia, a annoncé que de nouvelles fonctionnalités exclusives seront présentées à cette occasion.

Suppressions d'effectif massives

C'est peu dire que Nokia place beaucoup d'attentes dans cette alliance avec Microsoft. La santé économique de l'ancien leader mondial des téléphones portables est chancelante depuis l'arrivée d'Apple sur le marché, il y a cinq ans. En Bourse, l'action Nokia a perdu 95% de sa valeur depuis 2007, avec des pertes opérationnelles supérieures à 3 milliards d'euros depuis dix-huit mois.

Conséquence : le groupe finlandais a été contraint à un dégraissage massif avec 10.000 suppressions de postes attendues d'ici juin 2013 et des cessions d'actifs. Au total, 40.000 des 130.000 postes que compte le groupe auront donc été supprimés en trois ans, depuis l'arrivée de Stephen Elop à sa tête.

Profiter de la chute de Samsung

La situation est à ce point délicate pour l'ancien géant finlandais qu'un analyste voit Nokia disparaître d'ici 2015. Mais la récente bataille judiciaire entre Apple et Samsung, les deux poids-lourds du marché, pourrait laisser une chance au groupe finlandais de se refaire une place au soleil sur ce marché.

La condamnation de Samsung à verser un milliard de dollars de dommages et intérêts à Apple pour violation de ses brevets, a ponctuellement redonné des couleurs au titre finlandais en Bourse la semaine dernière.

Futur concurrent d'Apple ?

Le groupe coréen pourrait même perdre encore plus de plumes avec la nouvelle plainte d'Apple, qui a demandé à la justice américaine d'interdire la vente de huit téléphones Samsung aux Etats-Unis. Un arbitrage judiciaire interviendra sur cette question d'ici la fin du mois de septembre, ce qui pourrait conduire à une nouvelle défaite retentissante pour le Sud-Coréen et Google, également visé à travers son système Android.

Des problèmes que n'a pas Nokia, qui pourrait s'installer avec Windows 8 comme un futur concurrent sérieux d'Apple. Il faudra vite transformer l'essai avant que l'iPhone 5, présenté le 12 septembre, ne soit à son tour commercialisé...