Noël : ce que les cadeaux revendus disent de nous

  • A
  • A
Noël : ce que les cadeaux revendus disent de nous
@ AFP
Partagez sur :

Une étude évalue le montant total consacré par les Français pour des cadeaux de Noël qui ne leur ont pas plu en 2013.

C'est le casse-tête de nombreux Français à Noël : que faire des cadeaux indésirables. Selon une étude réalisée par TNS Sofres pour le site de vente en ligne e-bay, le montant total consacré à des cadeaux qui n'ont pas plu s'est élevé à 584 millions d'euros en 2013.

Les jeunes, les plus déçus à Noël. En 2013, plus d'un Français sur quatre (27%) a déclaré avoir été déçu au moins une fois par le père Noël. 5% d'entre eux disent même avoir reçu entre 3 et 5 cadeaux indésirables. Mais ceux qui sont les plus exigeants, ou les plus difficiles à satisfaire, ce sont les 16-24 ans. Les jeunes adultes sont ainsi 42% avoir été insatisfaits par un cadeau, et même 11% d'entre eux ont été déçus par trois à cinq cadeaux. A l'inverse, 79% des 55-64 ans affirment n'avoir reçu aucun cadeau "pourri", contre 62% pour l'ensemble des Français.

Les beaux-parents dans le viseur des femmes. L'étude nous apprend également quelles personnes ont tendance à être de mauvais père Noël. Pour les femmes, les présents "pourris" viennent avant tout des beaux-parents et de la famille éloignée. Les 16-24 ans, eux, sont les plus déçus par leurs parents. Ils sont 12% à trouver que ce sont eux qui leur offrent des cadeaux indésirables.

Les livres, la musique et les films déçoivent. Le 19 janvier 2014, 7 cadeaux de Noël par seconde ont été mis en ligne sur eBay, jour de pic des reventes. Et la tendance n'est pas prête de s'inverser. Cette année, près de 13% des Français qui recevront un cadeau non désiré projettent de le revendre, et 7% de le ré-offrir à un proche. Les présents les plus souvent revendus ont été les livres, les jeux, les DVD, les CD ou encore les outils de bricolage.