Nicolas Cohen, fondateur de A Little Market : "Internet était l'outil idéal pour aider les artisans"

  • A
  • A
Partagez sur :

A Little Market est une plateforme qui met en contact des créateurs français et leurs potentiels clients. Nicolas Cohen, son fondateur, était l'invité de l'émission "ÉcoSystème".

Ingénieur chez Renault, Nicolas Cohen est devenu entrepreneur un peu par hasard. Fin 2008, il lance avec deux amis la plateforme A Little Market, qui vise à réduire les intermédiaires en mettant en contact des créateurs et des artisans français avec leurs potentiels clients. Chaque artisan peut créer sa boutique virtuelle sur la plateforme, qui récupère 5% sur chaque vente.

Une rencontre à la base du projet. Tout est en fait parti d'une rencontre avec un spécialiste des arts de la table et fabricant d'ardoises, Igor Gaignault. "À l'époque, il nous a contactés pour qu'on rachète son entreprise. Il nous a expliqué qu'il avait quand même du succès, mais qu'il ne savait pas commercialiser ses produits, aller faire du porte-à-porte et essayer de trouver des boutiques pour revendre ses créations. Il avait récemment payé la construction d'un site internet mais il n'avait que trois visiteurs par jour", explique Nicolas Cohen dans "ÉcoSystème".

Entendu sur Europe 1
Nos créateurs eux-mêmes se sont mis à recruter d'autres créateurs.

"Il y avait un besoin colossal". "On a écouté Igor, on l'a fait venir à Paris et on a commencé à écumer les marchés artisanaux en France. Là, on s'est rendu compte qu'il y avait des milliers d'artisans à des stades plus ou moins évolués de leur profession. Il y avait un besoin colossal. Et à l'époque, on s'est demandé comment aider ces gens-là. Finalement, Internet était l'outil idéal", continue l'entrepreneur de 39 ans. "Cette communauté d'artisans était existante. Nous, on a mis à leur disposition notre savoir-faire en marketing, notre savoir-faire informatique et industriel. Très rapidement, on a fédéré cette communauté sur notre plateforme. Et puis nos créateurs eux-mêmes se sont mis à recruter d'autres créateurs."

À tel point qu'aujourd'hui, l'entreprise rassemble plus de 800.000 membres et 100.000 boutiques. En juin 2014, AlittleMarket.com est même racheté par son concurrent américain, Etsy. Un choix "pragmatique", avoue Nicolas Cohen, qui assure qu'il est toujours possible de prôner le made in France tout en travaillant de pair avec un industriel américain.