Négociation commerciale : des locaux de Carrefour France perquisitionnés

  • A
  • A
Négociation commerciale : des locaux de Carrefour France perquisitionnés
PHOTO D'ILLUSTRATION@ JACQUES DEMARTHON / AFP
0 partage

Le groupe est suspecté d'imposer des conditions illégales lors de négociations avec certains fournisseurs.

La DGCRF au soutien des agriculteurs ? Les locaux de Carrefour France ont été perquisitionnés le 9 février dernier par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, en pleines discussions entre le gouvernement et la grande distribution afin d'amener les grandes enseignes du secteur à revoir leurs pratiques de fixation des prix auprès des industriels et producteurs agricoles, asphyxiés par des rémunérations trop basses.

"Si des manquements étaient avérés..." Cette perquisition est survenue "dans les locaux de Carrefour France à Massy au sujet de certaines négociations commerciales en cours", précise le groupe dans un communiqué, rappelant son attachement "à l'application de la réglementation en toutes circonstances". "Si des manquements étaient avérés, le Groupe Carrefour en tirera toutes les conséquences et prendra les mesures qui s'imposent", ajoute l'enseigne, confirmant des informations du Journal du dimanche.

La DGCCRF avait indiqué avoir effectué le 9 février "une perquisition dans les locaux d'une enseigne de la grande distribution", à qui plusieurs fournisseurs reprochaient "de leur imposer comme préalable à la négociation au titre de 2016 le versement d'une remise d'un montant significatif non négociable", une pratique qui pourrait "faire l'objet d'une action en justice par le ministre de l'Economie".