Moteurs truqués : au moins 30 responsables de Volkswagen impliqués

  • A
  • A
Moteurs truqués : au moins 30 responsables de Volkswagen impliqués
@ JOHN MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :

La manipulation par Volkswagen de ses moteurs diesel pourrait avoir impliqué plus de responsables que le "petit groupe" incriminé par la direction.

La manipulation par Volkswagen de ses moteurs diesel a impliqué nettement plus de responsables que le "petit groupe" incriminé par la direction du constructeur, affirme mercredi le site internet du magazine Der Spiegel, évoquant au moins 30 personnes. Volkswagen a avoué le mois dernier avoir installé sur le moteur de 11 millions de véhicules de différentes marques un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution.

Une fraude généralisée. "La fraude aux émissions n'était nullement le fait d'un petit groupe de managers, comme la société le prétend", écrit le Spiegel, qui a pu consulter les résultats préliminaires de l'enquête, menée en parallèle par les services de Volkswagen et un cabinet d'avocats américain sur cette affaire retentissante. "Plusieurs douzaines de managers de Volkswagen étaient impliqués, les personnes au courant parlent d'au moins 30 personnes", poursuit le magazine, "ils doivent être suspendus". 

Démenti de Volkswagen. "Ce chiffre n'a aucun fondement", a toutefois réagi pour l'AFP un porte-parole de Volkswagen. Le groupe de Wolfsburg (nord) a promis de faire toute la lumière sur l'affaire, mais d'ores et déjà circonscrit la responsabilité des faits à un "petit groupe de personnes", dont certaines ont déjà été mises à pied. Parmi elles, selon la presse allemande, le directeur de la technique chez Audi, et son pendant chez Porsche.