Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  • A
  • A
Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements
@ MAXPPP
Partagez sur :

VERDICT - Cette annulation permet l'ouverture de procédures auprès du conseil des prudhommes, permettant ainsi le versement de dommages et intérêts aux salariés licenciés.

L'info. Le tribunal de Cergy-Pontoise, dans le Val-d'Oise, a annulé vendredi l'homologation par l'administration des licenciements des salariés du transporteur Mory-Ducros, ont annoncé l'avocat des salariés et celui des administrateurs judiciaires. L'annulation de l'homologation entraîne l'ouverture de procédures auprès du conseil des prudhommes permettant le versement de dommages et intérêts aux 2.800 salariés licenciés.

Deux ans de salaire réclamés. Les salariés contestant le plan social vont en conséquence pouvoir saisir les prud'hommes pour licenciement "sans cause réelle et sérieuse" et réclamer des indemnités supplémentaires. "Nous allons réclamer deux ans de salaire pour chaque salarié, la facture va être lourde", a affirmé Jérôme Vérité, responsable CGT. La validation du plan social en mars dernier était contestée par les syndicats CFDT, CFE-CGC et la CGT. Leurs recours portaient sur l'insuffisante justification, selon eux, de la décision administrative, sur les critères de licenciement et sur la non-proportionnalité du plan aux moyens du groupe.

Retour sur une catastrophe sociale. Mory Ducros avait été placé en redressement judiciaire en novembre 2013 et le tribunal de commerce de Pontoise avait validé en février le plan de reprise du transporteur par son actionnaire principal, Arcole Industries, qui a conservé seulement moins de la moitié des 5.000 salariés. Cette reprise marquait l'épilogue de plusieurs semaines de négociations sur les offres de reprise et le plan social prévu par Arcole, qui avait menacé à plusieurs reprises de retirer son offre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DECRYPTAGE - Mory-Ducros : une reprise et des doutes

SIGNATURE - Mory-Ducros: l'aval in extremis de la CFDT

FEUILLETON - Mory vs Ducros : chronique d'un mariage raté

EMPLOI - La reprise du transporteur Mory-Ducros validée par la justice