Montebourg veut rapprocher Bouygues et un concurrent

  • A
  • A
Montebourg veut rapprocher Bouygues et un concurrent
Arnaud Montebourg relance la machine à fusionner les telecoms.@ MaxPPP
Partagez sur :

Inquiet pour la situation économique du secteur des telecoms, le ministre de l’Economie a appelé au rapprochement de deux acteurs.

Arnaud Montebourg a appelé lundi de ses voeux un rapprochement entre Bouygues et un autre opérateur dans le cadre d'une consolidation du secteur français des télécoms. "Bouygues peut parfaitement imaginer des solutions avec d'autres opérateurs, je l'ai dit à M. Bouygues, il le sait", a déclaré le ministre de l'Economie lors d'une visite d'entreprise.

Un risque pour l’emploi. "L'échec de la reprise de SFR par Bouygues a pour conséquence que les dégâts continuent. Les opérateurs se font une concurrence de plus en plus dure au détriment de l'emploi", a-t-il ajouté. Il est "parfaitement possible aujourd'hui à deux opérateurs de fusionner, et c'est ce que nous souhaitons", a-t-il souligné.

Les syndicats de Bouygues Telecom redoutent un vaste plan social qui pourrait toucher près d'un quart des effectifs de l'opérateur télécoms, dos au mur après l'échec de sa tentative de rachat du rival SFR, remporte par Numericable.

Un leitmotiv. Déjà pendant la campagne de rachat de SFR, le ministre de l'Economie avait montré sa volonté de revenir à un marché à trois acteurs afin de les consolider. Il avait ouvertement pris parti pour l'offre de Bouygues Telecoms face à celle de Numéricable, allant jusqu'à publiquement attaquer son patron, Patrick Drahi. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

MENACE - Bouygues Telecom : vers un plan social monstre ?

RADIOGRAPHIE - Télécoms : pourquoi Bouygues fatigue

MEILLEURS ENNEMIS - Free négocie l'achat de Bouygues Telecom