Montebourg et le salaire de Carlos Ghosn

  • A
  • A
Montebourg et le salaire de Carlos Ghosn
@ Philippe Wojazer / Reuters
Partagez sur :

VIDEO - Il ne serait "pas absurde" que le patron de Renault fasse un "effort" sur son salaire, juge-t-il.

• LA PHRASE. Alors que Renault négocie avec les syndicats de salariés un accord de compétitivité, Arnaud Montebourg, en appelle directement au PDG  du constructeur pour "faire un effort" sur son rémunération. Le ministre du Redressement productif, qui a été qualifié de "complice" des constructeurs automobiles par la CGT, a estimé qu'il n'était pas "absurde" faire une telle demande à Carlos Ghosn alors que Renault a annoncé 7.500 suppressions d'emplois et pourrait fermer deux sites s'il ne parvient pas à un accord avec les syndicats.

>> LIRE AUSSI : Renault : quelles usines dans le viseur ?

"Je crois que dans la mesure où Renault est train d'organiser finalement un travail sur l'entreprise avec les partenaires sociaux, il n'est pas absurde de demander à Monsieur Ghosn de faire un effort sur ses propres émoluments puisque des demandes sont formulées à l'égard des autres salariés", a déclaré Arnaud Montebourg invité jeudi soir de l'émission Des paroles et des actes sur France 2. "Ce n'est pas absurde de le lui demander et l'Etat a déjà exprimé en votant contre sa rémunération la position qui est celle du gouvernement", a-t-il ajouté.